Tennis: Un énorme Stan Wawrinka sort Daniil Medvedev à Metz

Actualisé

TennisUn énorme Stan Wawrinka sort Daniil Medvedev à Metz

Le Vaudois de 37 ans s’est qualifié pour les quarts de finale du tournoi ATP 250 de Metz en écartant le No 4 mondial 6-4 6-7 (7/9) 6-3. Sa quatrième victoire de suite.

Stan Wawrinka n’avait plus enchaîné quatre victoires de suite en compétition officielle depuis août 2020.

Stan Wawrinka n’avait plus enchaîné quatre victoires de suite en compétition officielle depuis août 2020.

AFP

Enfin! Six mois après son retour à la compétition, Stan Wawrinka (37 ans) tient son match référence. Celui qui valide ses progrès et légitime ses profonds espoirs de retrouver son meilleur niveau. Le Vaudois, matricule 284 au classement mondial, s’est offert jeudi le scalp de Daniil Medvedev (4e joueur mondial et tête de série No 1 du tournoi) au 2e tour du tournoi ATP 250 de Metz. Le tout en trois sets et 2 heures 20 de jeu, 6-4 6-7 (7/9) 6-3.

Régulier face à un adversaire alternant le bon et le mauvais (neuf aces mais douze doubles fautes pour le Russe), Wawrinka a pris le service de Medvedev à 4-3 pour rafler le premier set (6-4).

Dans le deuxième set, l’ancien No 1 mondial semblait pouvoir prendre la direction des opérations en breakant son adversaire rapidement, mais il perdait tout aussi vite son service et les deux joueurs se retrouvaient dans un jeu décisif haletant. Medvedev prenait le large (4-1) mais le Suisse revenait à 5-5 et se procurait même une balle de match avant de céder la deuxième manche (9/7).

Dans le troisième set, «Stanimal» pensait certainement avoir fait le plus dur quand il a eu deux balles de 4-0 dans sa raquette. Las, Medvedev s’est réveillé et est revenu à 3-3. Le Vaudois a repris le service de son adversaire à 4-3 et s’est finalement imposé après sa troisième balle de match.

«Respect à Stan pour ce qu’il a fait, je n’ai pas pensé qu’il avait 37 ans»

Daniil Medvedev

Il s’agit de sa quatrième victoire de suite, après les deux acquises en qualifications contre le Serbe Laslo Djere (ATP 67) et le Hongrois Zsombor Piros (ATP 160) puis celle face au Portugais Joao Sousa (ATP 55) au 1er tour. Wawrinka n’avait plus réalisé un tel enchaînement depuis août 2020.

«Je suis très heureux du niveau de jeu que j’ai proposé aujourd’hui», appréciait-il après la rencontre. «C’est pour vivre de tels moments que j’ai tout fait pour revenir.» Medvedev, lui, reconnaissait la supériorité de son adversaire: «Stan était mieux que moi et il a gagné. J’ai essayé de m’accrocher, j’avais des opportunités mais ce n’était pas assez bien. Mais respect à Stan pour ce qu’il a fait, je n’ai pas pensé qu’il avait 37 ans.»

Au prochain tour, il jouera contre le Suédois Mikael Ymer (ATP 100) qu’il n’a jamais affronté. Une belle occasion de gagner des places au classement mondial, lui qui devrait déjà faire un bond d’une septantaine de rangs, lundi, lors de la publication du nouveau classement.

Dans les autres matches de la journée, le Polonais Hubert Hurkacz, 10e mondial et tenant du titre, a sorti l’Autrichien Dominic Thiem et se pose de plus en plus en favori du Moselle Open. L’Italien Lorenzo Sonego (65e) a battu, en deux sets, 7-6 (7/1), 6-2, le Français Gilles Simon (wild-card), triple vainqueur du Moselle, qui arrêtera sa carrière en fin de saison.

(BCH/YDE/AFP)

Ton opinion

45 commentaires