Turbulences sur un vol d'Air France: Un SOS lancé depuis l'endroit du crash Rio - Paris
Actualisé

Turbulences sur un vol d'Air FranceUn SOS lancé depuis l'endroit du crash Rio - Paris

Un Airbus A330 d'Air France a dû changer de cap pour éviter une zone de très fortes turbulences entre Rio et Paris. Il se trouvait au-dessus de l'Atlantique proche de l'endroit où un autre avion de la compagnie s'est écrasé début juin.

par
atk/afp

Environ quatre heures après le décollage de Rio le 29 novembre à 21H20 (locales), «les pilotes du vol AF445 (...) ont, en stricte application des procédures, effectué une descente normale pour éviter une zone de turbulences sévères et rejoindre un niveau de vol moins turbulent et plus confortable pour les passagers», explique Air France sur son site internet.

L'avion a émis un «message radio d'urgence» (mayday) pour indiquer qu'il changeait d'altitude de vol car il n'avait pu obtenir «une autorisation immédiate de la part du contrôle aérien» pour effectuer cette manoeuvre, poursuit Air France.

«Ce n'est pas un incident mais une simple application des procédures en cas de turbulences», a assuré un porte-parole d'Air France interrogé par l'AFP.

L'appareil a poursuivi son vol avec des turbulences «modérées à fortes», qui n'ont fait aucun blessé parmi les 203 passagers et douze membres d'équipage, a-t-il ajouté. Il s'est posé sans encombre à Paris le 30 novembre à 12H04, a précisé Air France.

Un Airbus A330-200 d'Air France, effectuant la même liaison, s'est abîmé dans l'océan Atlantique dans la nuit du 31 mai au 1er juin avec 216 passagers et 12 membres d'équipage, alors qu'il traversait une zone orageuse. Les raisons de la catastrophe n'ont pas été établies.

Ton opinion