Football: Un sponsor dérape sur l’un de ses clubs partenaires

Publié

FootballUn sponsor dérape sur l’un de ses clubs partenaires

Sponsor du Grenade CF, Winamax a provoqué un tollé en se moquant du club sur Twitter après sa lourde défaite face à l’Atlético Madrid (1-6).

par
Sport-Center
Le Grenade de Kenedy (à gauche) est sponsorisé par Winamax.

Le Grenade de Kenedy (à gauche) est sponsorisé par Winamax.

Getty Images

Réputé pour son ton satirique sur Twitter, Winamax est cette fois allé trop loin. Le site de paris sportifs s’est ouvertement moqué du Grenade CF après la gifle infligée par l’Atlético Madrid, dimanche (1-6). Une rencontre marquée par la performance énorme de Joao Felix, auteur d’un but et une passe décisive.

Dans la foulée, Winamax a publié une fausse «heat map» (graphique illustrant les zones d’influence d’un joueur lors d’un match selon le nombre de ballons touchés) de l’attaquant portugais sur Twitter. À travers le schéma dessiné, le message est très clair.

Problème: l’entreprise est l’un des sponsors principaux du club andalou et s’affiche même sur les maillots de l’équipe.

Échaudé, Grenade a exigé des excuses publiques et une rectification immédiate pour ce «tweet blessant et irrespectueux envers le club et ses fans». Avant d’ajouter: «Nous nous réservons le droit de prendre les mesure appropriées pour défendre les intérêts d’une institution de 89 ans d’existence.»

En réponse, Winamax a supprimé sa publication. Toutefois, cette blague de mauvais goût pourrait coûter cher.

Ton opinion

18 commentaires