Actualisé 26.10.2014 à 19:20

Tennis-Bâle

Un succès à Bâle comme point de départ

Roger Federer a remporté la finale des Swiss Indoors face à un Goffin trop fatigué pour espérer mieux. Un premier pas avant une fin de saison de tous les possibles.

de
Laurent Morel, Bâle
Roger Federer a dominé de bout en bout son adversaire, dimanche.

Roger Federer a dominé de bout en bout son adversaire, dimanche.

Il n'aura fallu que 51 minutes à Roger Federer pour remporter un 82e titre en 123 finales sur le Circuit, le sixième sur 11 finales disputées chez lui, à Bâle. Face à un David Goffin émoussé, l'homme aux 17 titres du Grand Chelem n'a jamais été inquiété. Il s'est imposé en deux sets 6-2 6-2.

Un break du Bâlois dès le premier a coupé les jambes du Belge (ATP 28), qui restait sur 43 victoires en 45 matches depuis Wimbledon. «Tout allait trop vite pour moi aujourd'hui, a concédé «La Goff» après la partie. J'étais un peu nerveux au début et j'ai fait trop d'erreur.» Federer en a profité pour remporter le premier set en ne perdant qu'un point sur son service.

La marche était définitivement trop haute pour le Liégeois, qui a définitivement cédé dans le cinquième jeu de la seconde manche. «RF» s'est lui montré impérial au service et a su monter au filet lorsque l'occasion s'y prêtait. Il a conclu par une amortie sur sa première balle de match. «Après deux finales perdues (ndlr: contre Juan Martin Del Potro), je suis très content de retrouver le succès ici», s'est réjoui Federer, récent vainqueur du Masters 1000 de Shanghaï.

Fin de saison chargée

La saison n'est pas pour autant terminée pour le Bâlois de 33 ans qui place peut encore espérer beaucoup du mois à venir. Grâce à ce succès, il talonne Novak Djokovic au classement ATP et peut espérer le dépasser s'il gère bien Paris-Bercy la semaine prochaine et le Masters de Londres (du 9 au 16 novembre). En 2014, il n'a marqué que 490 points de moins que le Serbe, qui vient de devenir papa. «Je vais déjà profiter de deux jours de récupération avant Bercy, a relevé le «Maître», qui sera en lice mercredi à Paris. Je suis complètement concentré sur le voyage que je dois faire avec toute la famille.»

Enfin, la finale de la Coupe Davis à Lille pourrait permettre à Federer d'accrocher enfin à son palmarès un des seuls titres qui lui manquent encore. «Il est capable de tout gagner avec ce niveau de jeu, a souligné David Goffin. En salle, c'est simplement le meilleur joueur du monde.»

Roger Brennwald, directeurdes Swiss Indoors:

«Roger Federer reste le bienvenu à Bâle»

«Cette 45e édition s'est terminée par une superbe finale qui a opposé 2 générations. Les seuls problèmes à déplorer cette semaine sont les pannes d'éclairage, indépendantes de notre volonté. Je suis content d'avoir pu accueillir les deux meilleurs talents de 17-18 ans en ce moment (ndlr: Coric et Zverev). Le Croate va devenir un joueur important. Nadal a également fait de son mieux, mais il n'était pas très bien. Il sera avec nous l'année prochaine. Quant à Federer, aucun autre joueur que lui n'aurait battu Karlovic en demi-finales, à mon avis. Il y a un risque qu'il ne vienne pas dans 12 mois, mais il reste évidemment le bienvenu.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!