Threatin: Un succès fou? Non, tout n'était que du vent
Publié

ThreatinUn succès fou? Non, tout n'était que du vent

Le groupe américain Threatin s'est inventé une biographie incroyable pour pouvoir tourner en Europe.

par
jde
Jared Threatin et sa bande étaient notamment attendus à Paris le 13 novembre 2018.

Jared Threatin et sa bande étaient notamment attendus à Paris le 13 novembre 2018.

Facebook

Rien ne sert de chercher Threatin sur les réseaux sociaux, ses comptes n'existent plus. Ils ont été effacés après que le groupe de Los Angeles s'est révélé être à l'origine d'une vaste supercherie destinée à décrocher des dates de concert en Europe.

Le site metal­sucks.net avait enquêté après le flop des concerts des hard-rockers au Royaume-Uni, au début du mois de novembre 2018. Ce que le site a découvert laisse sans voix. Pour berner les programmateurs de salles, Threatin s'était créé une fausse base de fans sur Facebook. Il avait aussi publié des vidéos de live trafiquées pour faire croire à un très grand nombre de spectateurs, mis en avant des interviews factices et même créé un label bidon, dont il était la fierté. Rien que ça!

Ton opinion