Panama Papers: Un Suisse aurait dirigé la société mise en cause
Actualisé

Panama PapersUn Suisse aurait dirigé la société mise en cause

Un Zurichois aurait joué un rôle clé au sein de l'entreprise panaméenne qui créait des sociétés offshore.

par
jcu
photo: Kein Anbieter/fotoSwiss.com/Cattaneo

Un Suisse se retrouve au cœur du scandale financier «Panama Papers». Il s'agit d'un Zurichois de 42 ans, Christoph Zollinger, qui serait le «troisième homme» de l'entreprise Mossack Fonseca, qui mettait sur pied le système de sociétés offshore, selon la «Tribune de Genève». D'après le consortium de journalistes à l'origine de l'affaire, il serait entré dans la société comme simple technicien avant d'en parvenir au sommet et d'être le troisième membre de la direction.

Celui que plusieurs documents présenteraient comme partenaire aurait notamment plaidé pour que Mossack Fonseca continue de travailler avec des clients sensibles. En 2011, il n'aurait par exemple pas tenu compte des avertissements portant sur les liens avec Rami Makhlouf, cousin et ami d'enfance du président Bachar al-Assad. L'homme faisait pourtant l'objet de sanctions par les Etats-Unis.

Christoph Zollinger, qui a créé l'équipe de bobsleigh du Panama pour les JO de Sotchi, nie avoir eu un poste d'une telle importance au sein de Mossack Fonseca. Il dit ne pas avoir été partenaire de la société. Il se présente comme un simple «responsable de la mise en place des plateformes technologiques et de communication, ainsi que du portail en ligne». (jcu/20 minutes)

Ton opinion