Actualisé 12.03.2007 à 18:03

Un Suisse encourt 75 ans de prison en Thaïlande

Un Suisse de 57 ans encourt une peine de 75 ans de prison pour avoir sprayé de peinture noire des portraits du roi de Thaïlande, Bhumibol Adulyadej.

L'homme a plaidé coupable du crime de lèse-majesté lundi devant le Tribunal de Chiang Mai. Le jugement sera rendu à fin mars.

L'homme avait été filmé par des caméras de surveillance alors qu'il sprayait cinq posters du roi le 5 décembre dernier. Ce jour-là, la population fêtait avec des feux d'artifices et des prières le 79e anniversaire du souverain. Bhumibol Adulyadej est le plus ancien monarque en exercice au monde.

A son entrée au tribunal qui siège à huis-clos, l'accusé, qui avait les jambes entravées, n'a fait aucun commentaire. Son avocat a expliqué qu'il avait agi sous l'effet de l'alcool.

Le juge Chaikrit Devaplin a déclaré que l'accusé a plaidé coupable, contrairement à ce qu'il avait affirmé auparavant à la police. Le jugement est attendu pour le 29 mars.

Le procureur n'a pas voulu rendre public les détails de l'affaire à cause de la sensibilité de la population face à un monarque adulé. «Révéler les détails du cas ne profiterait à personne car il implique le roi et la monarchie», a expliqué Bhanu Kwanyuen. Il a cependant confirmé que l'accusé a souillé cinq posters et encourt des peines de 3 à 15 ans de prison pour chacun d'entre eux.

L'administration militaire a mené une enquête séparée à ce sujet car l'acte aurait pu être inspiré par des partisans de l'ancien premier ministre Thaksin Shinawatra. En septembre dernier, il avait été démis de ses fonctions. Chiang Mai, au nord de Bangkok, est sa ville natale et c'est là que se trouvent ses partisans. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!