Actualisé

Un Suisse fait de l'ordre dans les accords environnementaux de l'ONU

La politique des Nations unies en matière d'environnement est un enchevêtrement de quelque 50 accords globaux et de plus de 500 textes multilatéraux.

L'ambassadeur suisse Peter Maurer a été chargé de faire des propositions pour avoir une meilleure vue d'ensemble.

Avec son collègue mexicain Enrique Berruga, le chef de la mission suisse auprès des Nations unies a reçu le mandat de plancher sur cette question et de faire des propositions à l'Assemblée générale. Celles-ci seront examinées en octobre.

Les deux ambassadeurs suggèrent notamment de renforcer le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), de réunir les secrétariats des différentes organismes s'occupant d'environnement sous un même toit, ou encore de surveiller de manière coordonnée l'application des différents accords.

La France a de son côté proposé la création d'une véritable organisation de l'ONU pour l'environnement afin de donner une impulsion politique mondiale à la lutte contre les dérèglements climatiques.

La Suisse et l'Union européenne (UE) soutiennent cette initiative de l'ancien président Jacques Chirac. Les Etats-Unis et la Chine en revanche s'y opposent.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!