Avalanche au Mont-Blanc: Un Suisse gravement blessé
Actualisé

Avalanche au Mont-BlancUn Suisse gravement blessé

Neuf alpinistes, dont un Suisse, sont morts jeudi dans une avalanche au Mont-Blanc. Les quatre disparus ont été retrouvés vivants. Un guide valaisan a été gravement blessé.

Les quatre alpinistes qui étaient portés disparus jeudi à la suite d'une avalanche au Mont-Blanc ayant fait neuf morts sont vivants, a annoncé la gendarmerie. Deux ont annulé leur expédition, les deux autres avaient choisi un autre itinéraire.

«Le bilan s'arrête à neuf morts. Il n'y a plus personne sur la liste des disparus. C'est une bonne nouvelle qui clôt une journée dramatique», a déclaré le lieutenant Emmanuel Vegas, du Peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix.

Neuf morts

Neuf alpinistes, trois Britanniques, trois Allemands, deux Espagnols et un Suisse ont péri jeudi dans une avalanche au Mont Maudit, dans la partie française du massif du Mont- Blanc. La coulée a aussi fait 12 blessés. Cette avalanche est l'une des plus meurtrières des dernières années dans ce massif.

Elle a touché des cordées à 4000 mètres d'altitude, sur la face nord du Mont-Blanc, la seconde voie d'ascension la plus empruntée en ce début de vacances d'été où les voies d'alpinisme sont prises d'assaut par les touristes.

Un Suisse blessé

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a confirmé en début de soirée le décès d'un Suisse. Il a précisé qu'un blessé également suisse avait été rapatrié, et qu'il n'avait pas connaissance à ce stade d'autres ressortissants helvétiques impliqués. Selon Richard Bortis, chef des guides de Fiesch (VS), qui s'exprimait au «19:30» de la RTS, un guide de la localité figure parmi les blessés.

(ats)

Ton opinion