Actualisé 25.01.2013 à 21:40

GrisonsUn Suisse meurt dans une avalanche

Un homme de 39 ans est décédé dans le domaine skiable de Lenzerheide (GR), jeudi après-midi. Il a été pris dans une avalanche.

de
ofu/afp

Un drame s'est produit, jeudi après-midi, dans les Alpes grisonnes. Vers 9h15, un Suisse est parti faire un tour à ski depuis le domaine skiable de Lenzerheide. Vers 13h, il a appelé sa femme depuis le Piz Mosch (2776 mètres) pour lui demander de venir le chercher une heure plus tard à Alvaneu. Ne voyant pas son mari arriver, elle a immédiatement contacté les secours, relate «Blick». Quatre hélicoptères, un de la Rega, deux de la compagnie grisonne Heli Bernina et un de l'armée, ont été mobilisés.

Peu avant 17h, l'homme de 39 ans a finalement été retrouvé mort sur le flanc ouest du Piz Mosch, à environ 2000 mètres d'altitude. Il avait été pris dans une avalanche.

Deux skieurs emportés dans les Alpes italiennes

Deux skieurs italiens hors piste ont péri vendredi emportés à une altitude de 2100 mètres par une avalanche dans les Dolomites au nord de la péninsule, ont indiqué les médias italiens, citant les services de secours.

L'accident est survenu près de la célèbre localité de Cortina d'Ampezzo sur le Mont Cristallo, aux frontières du Haut-Adige et de la province de Belluno. La zone où s'est produit l'accident est une zone hors-piste où des skieurs et des free-riders s'aventurent parfois.

Le risque d'avalanche, de niveau 3 sur une échelle de 5, était connu dans les Dolomites depuis quelques jours. Entre un mètre et un mètre quarante de neige était tombé sur ces montagnes dans les dix derniers jours.

«C'est une situation trompeuse, parce que la neige est belle en surface et invite à skier mais l'instabilité est en-dessous, entre la neige nouvelle et celle qui est plus ancienne», a expliqué à l'agence Ansa, un spécialiste du centre d'avalanches de Belluno, Renato Zasso.

Vendredi matin, deux autres skieurs, des Slovènes, ont été emportés par une autre avalanche près de Sella Nevea dans la région d'Udine, également à l'extrême nord de l'Italie, mais, en état de choc, ils ont pu être sauvés.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!