Actualisé 02.07.2015 à 08:35

Cyclisme - Tour de FranceUn Suisse pour le général, deux pour une étape

Alors que Mathias Frank se battra pour figurer parmi les premiers du Tour de France, Fabian Cancellera et Michael Albasini tenteront de s'illustrer durant la première semaine de course.

Mathias Frank visera le top 10.

Mathias Frank visera le top 10.

L'équipe IAM a fixé comme mission à Mathias Frank de terminer dans le top 10 à Paris. Un objectif ambitieux au vu de la qualité de l'opposition, et d'autant plus pour un Lucernois en retrait jusqu'ici cette saison. Mais s'il est au top physiquement - ce qui n'a pas encore été le cas cette année -, et s'il arrive à faire parler ses qualités de grimpeur, il pourrait, pourquoi pas, viser une bonne place à l'arrivée à Paris.

Pour y parvenir, Mathias Frank devra aussi vaincre sa malédiction du Tour de France, qu'il n'a encore jamais réussi à achever. La faute à des chutes qui l'ont fait abandonner prématurément lors de ses deux premières tentatives (1ère étape en 2010, 7e en 2014).

Fabian Cancellara, lui, conserve d'excellents souvenirs sur le Tour de France pour y avoir gagné huit étapes et passé 28 jours avec le maillot jaune. Un honneur que le Bernois espère connaître à nouveau cette année à l'issue du contre-la-montre initial d'Utrecht (PB).

Le coureur de l'équipe Trek n'aborde certes pas sa 10e Grande Boucle dans les meilleures conditions, en raison d'une première moitié de saison tronquée à la suite de sa chute en mars au GP E3 (2 vertèbres fracturées). Reste que «Spartacus» a prouvé lors du récent Tour de Suisse qu'il revenait gentiment en forme (2e du prologue, 3e du clm final). De quoi en faire un sérieux outsider pour le chrono d'Utrecht, où il sera notamment en concurrence avec l'Allemand Tony Martin, l'autre roi du contre-la-montre.

Fabian Cancellera sera également à suivre de près durant la première semaine de course, et plus particulièrement au cours de la 4e étape. Une journée durant laquelle il retrouvera l'un de ses terrains de prédilection avec les sept secteurs pavés prévus avant l'arrivée à Cambrai.

Albasini retrouve son Mur de Huy

La 3e étape pourrait quant à elle sourire à Michael Albasini. Le puncheur d'Orica sera l'un des favoris de cette journée qui verra les coureurs arriver au célèbre Mur de Huy, comme chaque année à la Flèche Wallonne. Une classique qui réussit généralement bien au Thurgovien, comme en témoigne ses podiums du printemps dernier (3e place) et de 2012 (2e).

Parmi les autres Suisses susceptibles de se distinguer, il faudra encore surveiller Martin Elmiger. Le vétéran zougois de IAM avait régulièrement fait la course en tête l'année dernière sur le Tour, sans toutefois parvenir à épingler une étape.

Les autres coureurs helvétiques seront cantonnés au rôle d'équipier. Marcel Wyss et Reto Hollenstein travailleront pour Mathias Frank chez IAM, tandis que Gregory Rast se mettra lui aussi au service de ses partenaires chez Trek. A la FDJ, Steve Morabio fera partie de la garde rapprochée du Français Thibaut Pinot en montagne. Finalement chez BMC, Michael Schär et le tout frais champion de Suisse Danilo Wyss se mettront au service de l'Américain Tejay Van Garderen. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!