Actualisé 29.01.2019 à 11:42

EnquêteUn Suisse sur deux avoue avoir déjà volé

Que ce soit au travail, au resto, dans le bus ou les magasins, les Suisses chapardent. Seuls 51% des adultes affirment n'avoir jamais volé, selon un sondage.

de
cht/nxp
Près de 12% des sondés ont déjà piqué à la Migros.

Près de 12% des sondés ont déjà piqué à la Migros.

Keystone

Les Suisses seraient-ils un peuple de voleurs? C'est ce que pourrait suggérer un sondage réalisé par le comparateur en ligne indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms Moneyland relayé par le Blick et le Tages-Anzeiger mardi. Selon l'enquête réalisée auprès de 1500 adultes romands et alémaniques, un Helvète sur deux (49%) avoue avoir déjà chapardé.

Plus les Suisses sont jeunes, plus ils «piquent». Un cinquième des 18-25 ans reconnaît avoir déjà fauché à la Migros, contre 18% chez Coop. En moyenne, 12 et 11% des adultes, toutes catégories confondues, reconnaissent s'être déjà servi sans payer chez les deux géants de l'alimentation.

Caisses de self-scanning très prisées

Ce taux devrait être encore plus élevé en tenant compte des caisses enregistreuses automatiques, car tous les sondés n'ont pas encore utilisé ce dispositif. Selon le directeur de Moneyland, Benjamin Manz, il y aurait au moins 15% de vols à ces postes. Il rappelle que des clients ont signalé à plusieurs reprises dans les médias qu'ils ne scannaient pas tous les produits, notamment ceux qui coûtaient le plus cher.

Les Suisses sont encore plus indélicats en ce qui concerne les transports publics. En effet, un tiers des sondés reconnaît avoir resquillé au moins une fois. Un chiffre qui grimpe à 48% chez les 18-25 ans qui avouent prendre souvent le bus ou le train sans billet valable.

Au boulot et au resto aussi

Le lieu de travail est aussi sujet à la tentation pour bien des gens. Quelque 18% des personnes interrogées avouent avoir déjà volé le bien d'un collègue ou de l'entreprise. Les restos et les hôtels sont également des lieux privilégiés avec 13% de sondés qui reconnaissaient avoir déjà dérobé quelque chose.

L'enquête de Moneyland révèle encore que 7% des sondés ont déjà chapardé dans un kiosque, 6% dans un magasin d'habits et 5% dans une enseigne dédiée à l'électronique.

On observe toutefois une tendance. En effet, les femmes seraient moins voleuses que les hommes. Quelque 54% d'entre elles affirment n'avoir jamais commis de vol, contre 48% chez les hommes. Les Romands seraient en outre un brin plus honnêtes, avec 53% de sondés qui affirment n'avoir jamais rien dérobé contre 50% en Suisse alémanique. On fauche également un peu moins à la campagne (55%) qu'en ville (49%).

Enfin, ce n'est pas parce qu'on est riche qu'on ne pique rien. Le taux de vol le plus important dans les restaurants est à mettre à l'actif des gens disposant d'un revenu de 300'000 à 500'000 francs...

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!