Mort d'un policier italien: Un supporter écope de 14 ans de prison
Actualisé

Mort d'un policier italienUn supporter écope de 14 ans de prison

Un jeune supporter a été condamné à 14 ans de prison et cinq ans d'interdiction de stade après la mort d'un policier de 38 ans début février 2007 à Catane, en Sicile.

Celui-ci avait été tué à la suite d'affrontements entre forces de l'ordre et tifosi locaux.

Antonino Speziale était jugé par le tribunal pour mineurs de Catane, car il n'avait pas 18 ans à l'époque des faits, pour l'homicide de l'inspecteur de police Filippo Raciti. L'accusé avait voulu s'en prendre aux supporters de l'équipe adverse et avait frappé avec un objet métallique des policiers qui tentaient de l'en empêcher.

(ats)

L'Italie prend des mesures

Les joueurs qui se comportent mal ou qui lancent des insultes sur un terrain pourront désormais être exclus, a annoncé la Fédération italienne. Elle a adopté de nouvelles mesures disciplinaires et l'utilisation de la vidéo pour confondre les coupables.

«L'idée est d'améliorer le comportement» des joueurs sur un terrain de football, a affirmé Giancarlo Abete, président de la Fédération. Les joueurs qui enlèveront leur maillot pour exhiber des messages inscrits sur leur T-shirt, à l'instar du «J'appartiens à Jesus» de Kaka quand il jouait à l'AC Milan, seront dorénavant mis à l'amende. /ats

Ton opinion