Suisse - Monténégro: Un sursaut d'orgueil au goût plutôt amer
Actualisé

Suisse - MonténégroUn sursaut d'orgueil au goût plutôt amer

La Suisse a terminé ses qualifications sur une bonne note. Face à un Monténégro B, elle a fait bonne figure en s'imposant 2-0, mardi soir à Bâle.

par
Grégory Beaud
Bâle

Sur un malentendu, ça peut marcher. Hier, Derdiyok a marqué son 4e but sous le maillot de l'équipe nationale, pour sa 36e sélection. L'attaquant de Leverkusen n'a pas fait exprès, mais comme il ne ¬marque qu'avec parcimonie sous le maillot à croix blanche, il serait mal venu de faire la fine bouche. La passe de l'ancien joueur de Bâle était promise à Xhaka, au terme d'une action d'école. Séché par le gardien, le champion du monde M17 n'a pas pu reprendre l'offrande, mais le ballon a tout de même terminé sa course dans les filets.

Dans ce match sans le moindre enjeu, Rodriguez a été le meilleur Helvète. Le latéral gauche du FC Zurich a amené sa fougue. Cette volonté a mis 50 minutes à déteindre sur ses partenaires. Déjà scruté par de nombreux clubs européens, le joueur aux origines espagnoles a pleinement profité de la suspension de Ziegler et pourrait, à l'avenir, devenir bien plus qu'un remplaçant.

Face à une équipe démobilisée, la fin de match s'est apparentée à un monologue suisse. Au terme de cette perfor¬mance, la frontière est ténue entre sursaut d'orgueil et regrets. Hier, l'équipe de Suisse a montré un visage réjouissant par rapport à la mauvaise prestation de Swansea, dommage que l'avion pour la Pologne et l'Ukraine ait déjà décollé. Les applaudissements ont prouvé que les spectateurs ne sont pas rancuniers. Ou qu'ils ont la mémoire courte.

Longue attente

La Suisse a dominé le Monténégro, mais a patienté 51 minutes pour marquer par Derdiyok. Auparavant, les Helvètes avaient tenté des tirs de loin, notamment par Behrami (30e). Après le 1-0, les «Rouges» ont déroulé et Lichtsteiner a marqué son premier but avec la Suisse (65e). Dire que les Monténégrins n’ont pas beaucoup transpiré pour inverser la tendance relève de l’euphémisme.

Notes: Parc Saint-Jacques: 19 997 spectateurs.

Notes: Parc Saint-Jacques: 19 997 spectateurs.

Arbitre: Benquenrença (P).

Buts: 51e Derdiyok 1-0. 65e Lichtsteiner 2-0.

Suisse: Benaglio; Lichtsteiner, Djourou, von Bergen, Rodriguez; Inler, Behrami; Shaqiri (77e Degen), Mehmedi, Xhaka (84e Fernandes); Derdiyok (59e Emeghara).

Monténégro: M. Bozovic; D. Bodzovic, Savic, Batak, Pejovic (46e Bozovic); Beqiraj, Zverotic, Drincic (72e Grbic), Cetkovic; Damjanovic, Dalovic (66e Delibasic).

Ton opinion