Crash en Colombie: Un survivant craque en conférence de presse
Actualisé

Crash en ColombieUn survivant craque en conférence de presse

De retour depuis la semaine passée au Brésil, Alan Ruschel fait partie des cinq miraculés du crash qui a fait 71 morts le 28 novembre en Colombie. Le défenseur a complètement perdu ses moyens devant la presse.

par
dro

Traumatisé par le drame qu'il vient de vivre et la perte de nombreux amis de l'équipe de Chapecoense (19 joueurs, 17 membres du staff et 8 dirigeants) Alan Ruschel a pris la parole devant la presse lors de son retour dans «son» stade de samedi.

Souvent trop ému pour poursuivre son discours, le défenseur a tenu à se souvenir des disparus avant de donner des nouvelles à propos de son état de santé. Le Brésilien de 27 ans a également évoqué son avenir.

Mélange de joie et de tristesse

«C'est un mélange de sentiments que je ressens. Une grande joie d'être à nouveau ici d'abord, et un deuil terrible d'avoir perdu tant d'amis», a affirmé en larmes celui qui n'était pas assis sur le siège qui lui avait été attribué changé dans l'avion : «Je devais être assis dans le fond, mais un dirigeant m'a demandé de changer de place pour laisser les journalistes ensemble.»

Assis finalement à côté de Jackson Follmann, deuxième des trois survivants de l'équipe avec Hélio Neto, Ruschel a expliqué qu'il considère tout cela comme un signe du destin, qui le pousse à continuer à jouer au foot. Touché à la colonne vertébrale et à l'abdomen, le Brésilien a fait ses calculs: «J'ai prévu trois mois pour calcifier la colonne, et deux de plus pour renforcer les muscles».

Sanglots et larmes

Au moment d'évoquer ses coéquipiers disparus, le défenseur craque: «Quand je remettrai des chaussures de foot et que j'irai taper dans un ballon, je penserai à tous ceux que j'ai perdus dans ce crash qui a endeuillé à jamais notre club», dit-il entre deux sanglots.

Outre Ruschel, le défenseur Hélio Neto est rentré au Brésil jeudi dernier. Dans un état critique durant plusieurs jours, le Brésilien a quitté la Colombie dans un avion médicalisé, pour rentrer dans sa ville de Chapeco, au sud du Brésil. Helio Neto, 31 ans, va rester en observation à l'hôpital brésilien Unimed, à Chapeco. Le joueur est notamment victime d'une grave infection pulmonaire.

La liste des six survivants

Le deuxième gardien, Jackson Follmann, amputé de la jambe droite, a lui été rapatrié dans un hôpital de São Paulo, où il récupère d'une opération à la colonne vertébrale. Ximena Suárez, l'hôtesse de l'air bolivienne survivante du crash, a quitté l'hôpital vendredi. Elle est de retour en Bolivie depuis dimanche.

Au total, six passagers de l'avion avaient survécu à la chute de l'appareil, dans les Andes: les trois joueurs cités, cette hôtesse de l'air, mais aussi un journaliste brésilien, Rafael Henzel, et un des membres de l'équipage de l'appareil, un Bolivien, Erwin Tumiri.

Ton opinion