Vol de tableaux aux Pays-Bas: Un suspect clé arrêté en Grande Bretagne
Actualisé

Vol de tableaux aux Pays-BasUn suspect clé arrêté en Grande Bretagne

Un Roumain recherché pour un spectaculaire vol de tableaux aux Pays-Bas a été arrêté en Grande-Bretagne, dix jours après la condamnation de deux autres Roumains impliqués.

Adrian Procop a été «identifié et arrêté jeudi par les autorités britanniques», a indiqué le ministère roumain de l'Intérieur. «Les autorités judiciaires britanniques doivent maintenant décider d'un transfèrement du suspect vers la Roumanie», selon la même source.

«C'est une bonne nouvelle», a déclaré à l'AFP une porte-parole du musée Kunsthal de Rotterdam, sans faire plus de commentaires. Adrian Procop est accusé d'être entré par effraction dans le musée avec Radu Dogaru, le «cerveau» du vol, dans la nuit du 15 au 16 octobre 2012. En moins de trois minutes, les deux hommes se sont emparé de sept tableaux de maître dont un Picasso et deux Monet.

«Vol du siècle»

Le sort des oeuvres reste mystérieux, alors que la mère de Dogaru a déclaré les avoir brûlées, avant de se rétracter. Radu Dogaru a été condamné fin novembre à six ans et huit mois de prison.

Un autre suspect, Eugen Darie, qui a servi de chauffeur, a écopé de la même peine. Dogaru et Darie ont bénéficié d'une peine réduite après avoir reconnu leur culpabilité dans ce qui avait été qualifié de «vol du siècle» aux Pays-Bas.

Procop, en fuite depuis plusieurs mois, était jugé par contumace. Au total six Roumains ont été inculpés pour ce vol.

La valeur du butin est estimée à 18 millions d'euros, selon les procureurs.

Malgré leur valeur, aucun des tableaux n'était équipé d'une alarme.

Toiles brûlées ou non

Une enquête distincte devra déterminer si les oeuvres des plus grands maîtres de la peinture mondiale ont fini ou non en cendres dans le poêle de Mme Dogaru.

Une expertise réalisée par le Musée national d'histoire de Roumanie a révélé que des cendres saisies chez Mme Dogaru contenaient les restes de trois tableaux peints à l'huile et des clous datant d'avant la fin du XIXe siècle.

Parmi les oeuvres figurent une «Tête d'Arlequin» de Pablo Picasso, le «Waterloo Bridge» et le «Charing Cross Bridge» de Londres de Claude Monet et «Femme devant une fenêtre ouverte, dite la fiancée» de Paul Gauguin. (ats)

Ton opinion