Sri Lanka: Un Tamoul de Zurich a été condamné à mort
Actualisé

Sri LankaUn Tamoul de Zurich a été condamné à mort

Un quadragénaire domicilié en Suisse a écopé de la plus lourde peine possible, mercredi au Sri Lanka, pour le viol groupé et le meurtre d'une étudiante de 18 ans en 2015.

par
lüs/ofu
1 / 5
S.M. a été condamné à mort,  mercredi (27 septembre 2017) au Sri Lanka, pour le viol et le meurtre d'une étudiante.

S.M. a été condamné à mort, mercredi (27 septembre 2017) au Sri Lanka, pour le viol et le meurtre d'une étudiante.

Des centaines de manifestants se sont réunis mercredi (20 mai 2015) devant un tribunal de Jaffna pour dénoncer la meurtre de la jeune femme de 18 ans. Vithayia a été violée et tuée par un groupe d'hommes sur l'île de Pungututivu.

Des centaines de manifestants se sont réunis mercredi (20 mai 2015) devant un tribunal de Jaffna pour dénoncer la meurtre de la jeune femme de 18 ans. Vithayia a été violée et tuée par un groupe d'hommes sur l'île de Pungututivu.

DR
Parmi les neuf suspects arrêtés peu après les faits, se trouve le Tamoul domicilié à Zurich.

Parmi les neuf suspects arrêtés peu après les faits, se trouve le Tamoul domicilié à Zurich.

DR

Le crime sordide commis il y a deux ans sur l'île de Pungudutivu, au Sri Lanka, avait suscité une vague d'indignation à travers le monde entier. Vithiya, une élève de 18 ans, avait été retrouvée morte dans une maison abandonnée. La jeune femme avait été ligotée avec la cravate de son uniforme scolaire, violée par un groupe d'hommes, puis abattue.

L'affaire avait poussé de nombreuses personnes à manifester dans les rues, notamment parce que la police n'avait pas pris au sérieux l'avis de disparition déposé par les parents de la victime.

Peine de mort abolie, puis réintroduite

Peu après les faits, les forces de l'ordre étaient parvenues à interpeller neuf suspects, dont S.M., un Tamoul vivant et travaillant en tant que cuisinier à Zurich. Il s'était rendu au Sri Lanka pour y passer ses vacances. Lui ainsi que les huit autres suspects ont dû se présenter mercredi devant le tribunal de Jaffna. Deux hommes ont été acquittés. Les autres, dont S.M., ont écopé de la plus lourde sanction possible: la peine de mort.

Traditionnellement, les personnes condamnées à mort se font pendre au Sri Lanka. Mais il est fort improbable que S.M. et les autres individus soient exécutés un jour. La dernière exécution remonte à 1976. Après celle-ci, la peine de mort a été abolie avant d'être réintroduite en 2004. Mais malgré cela, plus aucun condamné n'a été mis à mort depuis 1976. Dans les faits, la peine de mort est commuée en prison à vie.

Films porno

Le journal «Sri Lanka Mirror» rapporte qu'après son arrestation S.M. a tenté en vain d'acheter sa liberté. Le quotidien écrit également que le Tamoul de Zurich était connu pour avoir tourné plusieurs films porno avec des filles de Jaffna. Il aurait également voulu filmer le viol groupé de Vithiya pour ensuite vendre l'enregistrement en Suisse.

S.M., tout comme les autres hommes condamnés, devront verser un million de roupies, soit l'équivalent de 6300 francs chacun, aux parents de la victime.

Ton opinion