Genève: Un tango à la mode coronavirus
Publié

GenèveUn tango à la mode coronavirus

Lundi entre midi et 14 heures, les passants de la Fusterie ont pu assister à un curieux ballet. Un pas de deux avec tenues de protection et distance de sécurité pour dire l’envie de revenir à des activités normales.

par
AIA
1 / 5
Alejandro de Benedictis et Clarissa Miazza dans leur «tango à distance».

Alejandro de Benedictis et Clarissa Miazza dans leur «tango à distance».

REUTERS
Combinaison de protection, visière et distance de sécurité était au menu de ce pas de deux à la mode coronavirus.

Combinaison de protection, visière et distance de sécurité était au menu de ce pas de deux à la mode coronavirus.

REUTERS
La performance était une manière de dire le besoin de danser et la frustration de ne plus pouvoir vivre et travailler normalement.

La performance était une manière de dire le besoin de danser et la frustration de ne plus pouvoir vivre et travailler normalement.

REUTERS

Ils ont commencé avec de la musique enregistrée, puis ont dû l’éteindre, la diffusion de morceaux n’étant pas admise sans condition dans l’espace public, leur a gentiment expliqué la police. Cela n’a pas interrompu leur curieux pas de deux: un tango, danse de couple par excellence, selon les nouvelles normes coronavirus – avec combinaisons et visières de protection, en respectant la distance de sécurité de 1,5 mètre entre deux personnes. Autant dire que c’est un curieux spectacle qui s’est joué hier entre midi et 14 heures près de la Fusterie.

Ils, ce sont Alejandro de Benedictis, Argentin venu enseigner la danse à Genève, notamment dans le cadre des activités culturelles de l’Université. Et Clarissa Miazza, amatrice de tango qui a fait partie de ses élèves. «Nous avons voulu montrer que nous avions envie de danser, de revenir à nos anciennes activités», dit-il. Une façon à la fois interpellante et élégante de dire la frustration de ne plus pouvoir vivre ni travailler normalement. Un petit panneau disait d’ailleurs: «No culture, no future.»

Ton opinion