300 personnes réunies à Sion (VS) - Un tatouage sur les fesses à l’origine du rassemblement sauvage
Publié

300 personnes réunies à Sion (VS)Un tatouage sur les fesses à l’origine du rassemblement sauvage

Un pari loufoque a provoqué une fête sauvage, réunissant des centaines de jeunes jeudi soir en vieille ville. La police a dû intervenir jusque tard dans la soirée pour les disperser.

Comme il est coutume de le faire en temps normal et à la veille des vacances pascales, des étudiants se sont rassemblés jeudi soir sur la place de la Planta, à Sion. Selon Le Nouvelliste, la police cantonale a été déployée pour dissoudre la manifestation sauvage, alors que des casseurs s’étaient invités au milieu de la foule.

«En cette période de restrictions sanitaires, nous ne pouvons pas tolérer la présence de plus de 300 jeunes près de la Planta. Nous sommes donc intervenus pour les disperser et faire en sorte qu’ils respectent des groupes d’au maximum 15 personnes», a expliqué Stève Léger, porte-parole de la police cantonale à nos confrères du quotidien valaisan. Sept personnes ont été interpellées.

Valère et Tourbillon dans la peau

Ce gros rassemblement viendrait d’un pari plutôt cocasse: un étudiant sédunois aurait promis de se faire tatouer le château de Tourbillon et la basilique de Valère sur les fesses, à condition que 300 personnes se déplacent en vieille ville. L’histoire ne dit pas (encore) si le rendez-vous a été pris chez le tatoueur.

(szu)

Ton opinion