Un tea-room à l'île Rousseau

Actualisé

Un tea-room à l'île Rousseau

GENEVE. La Ville veut remplacer le restaurant de l'île Rousseau par un simple salon de thé.

Frédéric Heu, le gérant, est déçu: «Je fais déjà tea-room l'après-midi et je sais que sans restauration midi et soir le lieu n'est pas rentable.» Les infrastructures nécessitent une remise aux normes. Et ça coûte trop cher pour la Ville. Frédéric Heu a repris la gérance de la célèbre guinguette en 2000. Il a investi près de 400 000 fr. pour rendre le lieu convivial. Si le restaurant ferme, il ne restera plus que le luxueux Lacustre pour manger les pieds dans l'eau au centre-ville.

sab

Ton opinion