France Telecom: Un technicien se donne la mort

Actualisé

France TelecomUn technicien se donne la mort

Un nouveau salarié de France Télécom s'est suicidé lundi chez lui, dans le nord de la France, a-t-on appris auprès des pompiers et du géant des télécoms.

L'homme, âgé de 52 ans, a mis fin à ses jours à son domicile de Loos, près de Lille.

«Un de nos salariés s'est suicidé aujourd'hui. C'est son manager, inquiet de ne pas le voir venir au travail ce matin, qui s'est rendu chez lui et a pu rentrer sur les lieux avec l'aide d'une voisine», a précisé un porte-parole de l'opérateur. «C'est un drame terrible dont nous ignorons les raisons mais qui nous affecte tous», a-t-il ajouté.

Père de famille séparé, selon une source proche du dossier, l'homme était technicien dans un central téléphonique de Lille. «Il était à son poste depuis de nombreuses années, et a priori il était bien à ce poste. Ce n'est pas quelqu'un qui était touché par une restructuration», selon le porte-parole.

35 salariés de France Télécom se sont suicidés en 2008 et 2009. Au 5 mai, l'Observatoire du stress avait recensé 13 suicides et 8 tentatives depuis le début de l'année.

La justice française a décidé en avril d'enquêter sur cette vague de suicides, qui a mis sur la sellette les méthodes de gestion de son personnel par le géant français.

Ces morts ont mis en accusation les méthodes de management du géant des télécoms pour adapter un ancien monopole public, encore composé de 65% de fonctionnaires, au nouveau monde ultra-concurrentiel de la téléphonie et de l'internet. (afp)

Ton opinion