Actualisé 15.06.2020 à 18:57

Rebond du virus à Pékin«Un tel foyer est préoccupant»

Alors que l’Europe rouvre ses frontières ce lundi, une centaine de nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés dans la capitale chinoise, selon l’OMS.

AFP

Une centaine de nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés à Pékin depuis que la maladie a fait sa réapparition dans la ville chinoise, a annoncé lundi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

«Même les pays qui ont démontré leur capacité à supprimer la transmission du Covid-19 doivent rester attentifs à la possibilité d'une résurgence» du virus, a mis en garde le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d'une conférence de presse virtuelle.

«La semaine dernière, la Chine a fait état d'un nouveau foyer à Pékin, après plus de 50 jours sans aucun cas dans cette ville. Plus de 100 cas ont maintenant été confirmés. L'origine et l'étendue de l'épidémie font l'objet d'une enquête», a-t-il ajouté. Haute responsable de l'OMS, Maria Van Kerkhove, a précisé qu'aucun décès n'avait été enregistré pour l'instant.

Nouveau foyer repéré la semaine dernière

«Après plus de 50 jours sans transmission locale significative, un tel foyer est préoccupant. Il doit faire l'objet d'une enquête et être contrôlé, et c'est exactement ce que font les autorités chinoises», a souligné pour sa part le directeur des questions d'urgence sanitaire à l'OMS, Michael Ryan.

Le nouveau coronavirus semblait presque éradiqué en Chine, où il est apparu fin 2019 à Wuhan, dans le centre du pays. Jusqu'à ce qu'un foyer soit repéré dans la capitale la semaine dernière.

Ce rebond de la maladie Covid-19 à Pékin, où des nouveaux cas sont liés à un marché géant de Xinfadi dans le sud de la ville, a entraîné de nouveaux confinements de zones résidentielles et des dépistages supplémentaires. Sites sportifs et culturels ont aussi été refermés.

(AFP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
168 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Réaliste

16.06.2020 à 22:58

Et pendant ce temps, en Suisse, les gens font comme si de rien était et comme si le virus avait totalement disparu: plus de distanciation sociale, plus de désinfection des mains, pas de masques dans les transports publics. Bravo! Lors de la 2ème vague, si vous perdez des proches, ne blâmez que vous-mêmes!

Jackobin

16.06.2020 à 10:02

Préoccupant le nombre de cas annoncés, pas oublier que le boulier chinois engendre quelques erreurs de comptage, mais à la baisse, alors ?

Ayez peur surtout

16.06.2020 à 09:35

Le vaccin n'est pas encore prêt, donc il faut entretenir la peur histoire qu'un max de gens se fassent vacciner volontairement contre une simple grosse grippe