Bourde: Un téléviseur LCD bradé à 179 euros par erreur
Actualisé

BourdeUn téléviseur LCD bradé à 179 euros par erreur

Le site 3suisses.fr a mis en vente un écran plat Samsung à 179 euros au lieu de 1899 euros, créant un buzz sur la Toile.

par
man

Le site web de vente en ligne les 3 Suisses indiquait le week-end passé que son téléviseur SAMSUNG LE52B620, d'une diagonale de 132 cm, pouvait être acheté au prix exceptionnel de 179 euros, soit avec un rabais de 90 % par rapport au prix d'origine de 1899 euros. L'information n'aura pas tardé à faire le tour du web provoquant un nombre de visites important sur le site en question, rendant rapidement la page indisponible.

Dans un premier temps, le groupe les 3 Suisses avait confirmé à la chaîne LCI.fr, via une certaine Sarah Cohen, qu'il s'agissait bel et bien d'une offre promotionnelle, que le stock de téléviseurs était limité et que seuls les premiers clients ayant passé commande seraient livrés. Une publicité a par ailleurs également circulé sur les messageries Yahoo, incitant beaucoup d'internautes à passer commande. En effet, en moins de deux jours, 10 000 commandes ont été enregistrées pour le produit bradé.

Finalement le groupe des 3 Suisses a fait savoir par le biais d'une communication sur son site internet qu'il a été victime d'un bug informatique et qu'il annulait la vente: «Suite à une erreur d'affichage sur notre site www.3suisses.fr, le téléviseur SAMSUNG LE52B620 a été proposé au prix de 179,99 euros alors qu'il était en réalité de 1799 euros. Le caractère dérisoire de ce prix résulte d'une erreur manifeste qui depuis a été corrigée. Il nous est impossible d'honorer les commandes, et bien évidemment, aucun débit ne sera effectué pour les clients concernés», a-t-il fait savoir.

Le buzz créé par le groupe des 3 Suisses aura au moins réussi à faire parler de lui dans une situation économique difficile. Mais suite aux informations contradictoires données par son service client, dans le but peut-être de masquer dans un premier temps la bourde informatique, et au retrait de l'article, le gros buzz créé par l'offre commerciale involontaire aura peut-être fait plus de mal que de bien.

De nombreux clients risquent en effet de se tourner vers la justice pour que le téléviseur leur soit livré au prix indiqué. Un cas similaire avait déjà eu lieu chez Dell à Taïwan. Ce dernier avait proposé un écran LCD d'ordinateur au prix cassé de 15 dollars par erreur.

Ton opinion