Actualisé 29.12.2014 à 10:48

Ebola Un test de dépistage de Roche autorisé aux USA

Le groupe pharmaceutique bâlois Roche a obtenu de l'Agence américaine des médicaments (FDA) une autorisation d'urgence pour un test de dépistage du virus Ebola.

1 / 268
29.03.2016 L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé officiellement mardi que l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest ne constituait plus une «urgence de santé publique de portée internationale». Une déclaration faite malgré une résurgence du virus en Guinée.

29.03.2016 L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé officiellement mardi que l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest ne constituait plus une «urgence de santé publique de portée internationale». Une déclaration faite malgré une résurgence du virus en Guinée.

Keystone/Salvatore di Nolfi
15.01 Alors que l'OMS a annoncé hier la fin de l'épidémie en Afrique de l'Ouest, la Sierra Leone a déclaré enquêter sur un décès suspect d'Ebola.

15.01 Alors que l'OMS a annoncé hier la fin de l'épidémie en Afrique de l'Ouest, la Sierra Leone a déclaré enquêter sur un décès suspect d'Ebola.

AP/Youssouf bah
14.01 L'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest est officiellement terminée depuis jeudi. L'OMS a annoncé à Genève que le Liberia était désormais exempt du virus, après la Sierra Leone et la Guinée.

14.01 L'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest est officiellement terminée depuis jeudi. L'OMS a annoncé à Genève que le Liberia était désormais exempt du virus, après la Sierra Leone et la Guinée.

AFP/David Mcnew

Baptisé «LightMix Ebola Zaïre test», le processus visant à détecter la présence du virus dans des échantillons de sang peut donner une réponse dans les trois heures.

«Ce test de diagnostic moléculaire est facile à utiliser, permettant d'apporter une aide aux personnels de santé afin de détecter rapidement la présence du virus et de commencer le plus rapidement un traitement le cas échéant», a indiqué dans un communiqué Roland Diggelmann, directeur opérationnel de la division diagnostic chez Roche.

Le test a également reçu le marquage européen CE par le biais de son fabricant allemand TIB MOLBIOL.

Actuellement, les 12 laboratoires mobiles situés en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia qui appuient la riposte anti-Ebola proposent des tests aux procédures laborieuses, nécessitant jusqu'à 6 heures pour leur exécution, et pour un coût élevé (environ 100 dollars).

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) souhaiterait que de nouveaux tests, moins onéreux, puissent permettre de prélever des échantillons sanguins par piqûre au doigt et de fournir des résultats «en moins de 30 minutes» sans demander davantage que le simple «port d'un équipement de protection individuelle».

Le nombre de morts dues à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l'Ouest s'élève à 7693 sur un total de 19'695 cas enregistrés dans les trois pays les plus touchés, selon le dernier bilan de l'OMS. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!