Actualisé 03.03.2008 à 07:25

Un tiers des salariés américains dorment au job

Environ un tiers des travailleurs américains reconnaissent avoir succombé au sommeil au travail ou être très endormis au travail au cours du mois écoulé, selon une étude publiée lundi.

Selon cette étude portant sur 1.000 personnes et réalisée par la Fondation nationale du Sommeil, les participants dorment en moyenne 6h40 par nuit en semaine, même si ces mêmes participants estiment qu'ils auraient besoin de 40 minutes de sommeil supplémentaires pour être au mieux de leur forme.

Tout dépend bien évidemment de l'emploi que l'on occupe. La semaine dernière, le président de la Commission de régulation nucléaire (NRC) a admis que cette instance aurait dû mieux enquêter sur une information selon laquelle les gardes de sécurité d'une centrale nucléaire de Pennsylvanie font régulièrement une sieste au travail.

Il aura fallu attendre le visionnage il y a quelques mois d'une cassette vidéo d'un gardien dormant dans une «salle de veille» à la centrale de Peach Bottom, dans le centre-sud de la Pennsylvanie, pour que la NRC se décide à ouvrir une enquête.

Si les salariés victimes du sommeil savent qu'ils ne sont pas aussi performants dans la journée, ils estiment que c'est précisément le travail qui les empêchent de dormir la nuit, selon cette étude dont il ressort que les journées de travail sont plus longues et le temps consacré au travail à la maison est en moyenne de 4h30 chaque semaine.

Il apparaît également que les gens essaient d'avoir un peu de temps pour eux et leur famille, y compris au détriment du temps de sommeil. L'heure moyenne de lever est 5h35. Ce lever est suivi environ 2h15 passées à la maison avant d'aller au travail. Selon cette étude, l'heure du coucher est en moyenne à 22h53. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!