Suisses et chaussettes: Un tiers ne les changent pas tous les jours
Actualisé

Suisses et chaussettesUn tiers ne les changent pas tous les jours

Les Suisses ne seraient pas les champions du changement de chaussettes, selon une étude réalisée dans six pays européens.

Bonjour les mauvaises odeurs! Les Suisses et les Français sont ceux qui changent le moins souvent de chaussettes. Aux pays du fromage, seules sept personnes sur dix changent de bas tous les jours, selon un sondage en ligne effectué par l'institut d'étude de marché GfK Suisse dans six pays européens. Les Allemands et les Britanniques sont beaucoup plus propres.

Le sondage a été réalisé sur Internet auprès de 3000 personnes en septembre dernier, a précisé mardi le spécialiste de la vente en ligne de chaussettes Blacksocks, qui a commandé l'analyse. Les participants ont été interrogés sur la quantité de chaussettes qu'ils possèdent et sur la fréquence à laquelle ils en changent.

Bon exemple donné par les jeunes

Au total, 77% des personnes interrogées affirment changer de chaussettes tous les jours. Parmi les autres, 5% font du zèle et enfilent plusieurs paires quotidiennement. Moins regardants, 11% changent de chaussettes tous les deux jours et 4% tous les trois jours seulement. Les plus attachés à leurs socquettes peuvent les garder une semaine entière aux pieds voire plus: heureusement pour les narines sensibles, ils ne sont que 1% dans ce cas.

Les femmes s'en tirent un peu mieux que les hommes. Elles sont 80% à mettre chaque jour une paire fraîche. Les hommes ne sont que 73% à le faire. En Suisse, cette part tombe à 70% chez les mâles et même à 66% chez les Français. Côté italien, 70% des personnes interrogées déclarent changer leurs chaussettes tous les jours, mais 10% en changent plusieurs fois par jour, un record! Les Allemands et les Britanniques sont 78% à changer en principe de chaussettes tous les jours.

Chose intéressante, ce sont les jeunes qui donnent le bon exemple. Chez les 15-29 ans, la majorité déclare changer de chaussettes plusieurs fois par jour, et cela dans tous les pays sondés.

En Suisse, il n'y a pas de différence entre Suisse alémanique et Suisse romande. Il apparaît cependant que la quantité de chaussettes à disposition augmente en fonction du niveau d'éducation. Mais, diplôme supérieur ou pas, un constat reste: certains Suisses ont tendance à porter trop longtemps les mêmes chaussettes. (ap)

Ton opinion