Actualisé 27.03.2020 à 17:37

Cyclisme

Un Tour de Suisse virtuel en direct à la TV en avril

Le «Digital Swiss 5», soit cinq étapes numériques réunissant les meilleures équipes mondiales, devrait avoir lieu du 22 au 26 avril.

Les performances des coureurs seront diffusées en direct.

Les performances des coureurs seront diffusées en direct.

Les organisateurs du Tour de Suisse ont annoncé vendredi qu'ils allaient organiser, du 22 au 26 avril prochain, un Tour de Suisse virtuel, le «Digital Swiss 5», réunissant les meilleures équipes mondiales.

Les différentes équipes qui doivent participer à la prochaine édition du Tour de Suisse, une course WorldTour prévue du 7 au 14 juin pour laquelle une décision de report ou d'annulation n'a pas encore été prise, ont été invitées à prendre part à cette épreuve, à raison de trois coureurs par formation. Et beaucoup semblent intéressées.

Le projet, en association avec les groupes Rouvy et Velon, spécialisés dans le cyclisme virtuel, qui réunit une douzaine d'équipes WorldTour, consiste en une série de cinq courses individuelles sur des vélos d'entraînement connectés à une plate-forme, pour une durée d'une heure, sur des routes figurant sur le parcours du Tour de Suisse, qui seront diffusées en direct sur la RTS.

Avatars et webcams sur les coureurs

«Pendant que le cycliste regarde le parcours et sa position dans la course sur le moniteur en temps réel et sous forme d'image vidéo réelle, le smart roller trainer applique la résistance respective aux pédales - en fonction de la topographie du parcours», explique l'organisateur.

Les données des coureurs, représentés par des avatars 3D portant leur maillot d'équipe, seront affichées en ce qui concerne la vitesse, la puissance et la cadence. Plusieurs d'entre eux seront équipés de webcams afin, explique Velon, que «les téléspectateurs puissent voir leurs visages en poussant les watts».

Küng: «un plus passionnant»

«En fait, j'aime le vélo parce qu'il se pratique normalement à l'extérieur et par tous les temps», explique le Saint-Gallois Stefan Küng dans le communiqué des organisateurs, «mais compte tenu des circonstances extraordinaires, où nombre de mes collègues de l'équipe ne peuvent s'entraîner que chez eux et où toutes les courses sont annulées jusqu'à nouvel ordre, ces nouvelles courses numériques seront certainement un plus passionnant. Ces courses virtuelles sont également attrayantes pour nos sponsors car elles leur permettent de regagner un tant soit peu d'attention auprès du public et des fans.»

Pour le Zougois Grégory Rast, désormais directeur sportif chez Trek-Segafredo, c'est une excellente idée. Il dit que cela permettra aux coureurs de «rester motivés et d'avoir un objectif qui ressemble à une vraie course. Pour notre équipe, le Tour de Suisse est une course aussi exceptionnelle qu'importante et j'espère que l'édition de cette année ne sera pas annulée. Pour moi, en tant que Suisse, c'est la plus belle course au monde.»

Afp/Sport-Center

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!