Publié

Coupe du monde de ski alpinUn touriste britannique contamine près de 30 personnes à Wengen

La situation sanitaire de l’Oberland bernois a contraint les organisateurs des courses du Lauberhorn à annuler les épreuves, lundi. Une seule personne serait indirectement à l’origine de ces mesures.

par
woz/nih/fss/awa
Les téléspectateurs ne verront pas ce panorama cette année.

Les téléspectateurs ne verront pas ce panorama cette année.

AFP

Alors que les autorités bernoises ont d’abord autorisé, le dimanche 10 janvier, la tenue des courses du Lauberhorn, le département de la Santé du Canton de Berne est revenu sur cette décision le lendemain.

En cause, environ soixante cas positifs au coronavirus annoncés en l’espace d’une semaine dans la station. Selon un porte-parole de la direction de la Santé bernoise cité par le «Tages-Anzeiger», un touriste britannique serait à lui seul à l’origine de presque la moitié des contaminations enregistrées dans la station bernoise. Et, selon le responsable, le vacancier ne savait peut-être pas qu’il était porteur du virus et n’a peut-être pas eu immédiatement connaissance des mesures de quarantaine imposées depuis fin décembre aux personnes arrivant de Grande-Bretagne.

Car, à Wengen, on aurait bien affaire à la variante britannique du virus. Le canton de Berne a enregistré quatorze cas de contaminations de ce type depuis mi-décembre. Dans douze cas supplémentaires, il a été impossible de préciser s’il s’agissait ou non de la mutation britannique, ou encore sud-africaine.

Pour le moment, la Fédération internationale de ski (FIS) a replanifié les courses à Kitzbühel (Aut) pour le week-end prochain.

Le canton de Berne mènera des tests de masses à Wengen

Les autorités bernoises prévoient une stratégie particulière pour le village de montagne. Elles forment actuellement une équipe spéciale dans le centre de vaccination de Belp pour les transporter dans l’Oberland bernois.

Gundekar Giebel, porte-parole de la direction de la santé du canton de Berne, invite «toutes les personnes autour de Wengen à se faire tester, même ceux sans symptômes». Le canton prévoit de vacciner sur place dès le 13 janvier 2021 à midi.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!