Genève: Un touriste ramène un sac volé et finit au poste

Actualisé

GenèveUn touriste ramène un sac volé et finit au poste

Deux versions s'opposent dans les mésaventures d'un quinquagénaire, accusé de vol. Lui prétend avoir simplement ramené à sa propriétaire un sac à main perdu, où rien ne manquait.

par
dra

Un touriste algérien de 58 ans a été accusé de vol, arrêté en public et emmené au poste pour toute une nuit, il y a un mois. Il venait pourtant de ramener à une dame son sac à main avec dedans argent, cartes et téléphones. L'histoire rocambolesque racontée par la «Tribune de Genève» oppose déclarations et versions contradictoires.

Une Genevoise participait à un cours à l'aéroport lorsque son sac à main a disparu. Un touriste algérien affirme l'avoir trouvé au niveau des arrivées et le lui a rapporté à la maison. Il ne l'a pas déposé auprès de la police de l'aéroport, car il craignait d'être pris pour un voleur, affirme-t-il. Toujours est-il que le sac contient toutes les valeurs qui y avaient été déposées. Le touriste demande simplement une confirmation écrite qu'il n'a rien volé.

Mais la dame dépose plainte. Elle affirme avoir été contrainte d'écrire ce billet et de payer 100 fr. pour le remboursement du taxi du touriste, qu'elle accuse de vol. Le quinquagénaire est alors arrêté en public et passe une nuit au poste. Pourtant, les images de vidéosurveillance à l'aéroport ne permettent pas de déterminer une infraction. La justice l'a libéré, car selon elle aucun élément ne peut corroborer l'une ou l'autre version des faits. Le touriste a proposé de restituer les 100 fr. à la plaignante.

Ton opinion