Actualisé 17.05.2017 à 12:32

Vaud

Un trafic de drogue démantelé à Yverdon

La police a fait main basse sur un réseau de trafiquants. Quatre d'entre eux viennent d'être condamnés.

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration)

Keystone

Au printemps dernier, la police cantonale vaudoise a procédé, sous l'autorité du ministère public, à l'arrestation de sept personnes impliquées dans un réseau de trafiquants de produits stupéfiants, actifs principalement en ville d'Yverdon. Quatre d'entre eux ont été jugés et condamnés en audience de tribunal au début du mois, indique mercredi un communiqué. L'opération avait permis la saisie de 800 grammes d'héroïne, 450 grammes de cocaïne ainsi que plus de 5 kilogrammes de produits de coupage.

C'est au terme de plus de 10 mois d'investigations, menées par la brigade des stupéfiants de la Police de Sûreté vaudoise, sous la direction du Ministère public cantonal Strada, que plusieurs protagonistes d'un trafic de drogue localisé en ville d'Yverdon-les-Bains ont été interpellés et placés en détention provisoire. Les investigations ont été réalisées en collaboration avec la police fribourgeoise pour l'arrestation de l'un des sept prévenus.

Implantation inédite

Jusqu'alors, les toxicomanes de la région s'approvisionnaient généralement auprès de revendeurs lausannois, voire genevois. Mais en juin 2015, les services de police vaudois ont eu connaissance d'un réseau nouvellement implanté directement en ville d'Yverdon. De longs mois d'enquêtes et de surveillances ont permis de constater en particulier la détention et la vente de grandes quantités d'héroïne. En avril 2016, l'enquête s'est terminée par la saisie d'importantes quantités de produits stupéfiants et de coupage, ainsi que l'arrestation de sept personnes.

Les deux principaux instigateurs de ce trafic sont des frères, âgés de 23 et 24 ans, originaires de Serbie, qui faisaient l'objet d'une décision d'interdiction d'entrée en Suisse. Déjà condamnés précédemment en Suisse pour des faits similaires, ils avaient été refoulés dans leur pays d'origine et sont revenus s'installer dans la région au moyen de fausses cartes d'identité.

Jusqu'à 5 ans de prison

Aux activités criminelles liées au trafic de drogue s'ajoutent, pour les deux principaux protagonistes, des accusations d'infractions à la Loi fédérale sur les étrangers et de faux dans les certificats. Deux autres détenus sont accusés de détention et vente de produits stupéfiants ainsi que d'infraction à la Loi fédérale sur les étrangers. Enfin, les trois autres personnes arrêtées sont principalement soupçonnées de complicité de trafic illicite.

L'audience de jugement a eu lieu le 1er mai 2017. Le Tribunal a reconnu coupable les quatre prévenus des faits qui leur étaient reprochés. Ils ont été condamnés à des peines privative de liberté de respectivement 5 ans, 4 ans et 4 mois (+ révocation des deux sursis portant sur des peines de 18 mois de peine privative de liberté et de 45 jours-amende), 30 mois dont 15 mois fermes et 15 mois avec sursis pendant 5 ans et enfin à 24 mois dont 12 mois fermes et 12 mois avec sursis pendant 5 ans.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!