Neuchâtel: Un ULM se crashe: ses deux occupants meurent
Actualisé

NeuchâtelUn ULM se crashe: ses deux occupants meurent

Mardi soir, deux personnes ont péri dans un accident lorsque l'appareil à bord duquel ils volaient s'est écrasé au Creux-du-Van.

Deux personnes sont mortes mardi soir dans le crash d'un ULM qui effectuait un vol au-dessus du Creux-du-Van, dans le canton de Neuchâtel. Pour une raison inconnue, cet appareil a heurté la cime d'un sapin et s'est écrasé à proximité du parking d'un restaurant avant de prendre feu.

Des secours ont immédiatement été engagés sur les lieux, dont une ambulance du Val-de-Travers, ainsi que plusieurs patrouilles de la police. Le service des sapeurs-pompiers du Val-de-Travers s'est déplacé avec huit hommes et quatre véhicules.

Les deux victimes ne sont pas encore formellement identifiées, ont annoncé mercredi la police neuchâteloise et le Ministère public. L'ULM n'était pas immatriculé.

«L'enquête devra déterminer si cet appareil, dont le type n'est pas encore déterminé, avait l'autorisation de voler», a précisé Georges Lozouet, porte-parole à la police neuchâteloise. Comme il ne s'agit pas d'un avion, l'enquête sera menée par le canton de Neuchâtel et pas par le Service suisse d'enquête et de sécurité (SESE).

Un large périmètre de sécurité a été établi à proximité du parking du restaurant du Soliat, où le petit aéronef s'est écrasé mardi vers 20h00. Le procureur s'est rendu sur les lieux et a ouvert une instruction.

Série noire

Il y a un peu plus d'un mois, un avion de tourisme s'était écrasé déjà à proximité d'un lieu public dans le canton de Neuchâtel, causant la mort des deux occupants. L'appareil avait piqué du nez avant de s'abîmer dans la forêt, à faible distance d'une plage très fréquentée de Colombier.

Le reste de la Suisse n'est pas épargné. Dimanche, trois personnes ont perdu la vie dans un accident d'avion au col du Sanetsch (VS). Au début du mois d'août, un pilote et deux adolescents ont été tués lors du crash de leur appareil survenu près de Pontresina, dans les Grisons.

(20 minutes/ats)

Appareil non immatriculé

La police neuchâteloise a précisé à l'ats à ce propos qu'un aéronef de type ULM n'a pas besoin d'être immatriculé pour être autorisé à voler car il n'est pas assimilé à un avion.

Ton opinion