Publié

CyclismeUn vaccin au camp d'entraînement

L'équipe UAE-Emirates managée par le Tessinois Mauro Gianetti va se faire immuniser lors de son camp d'entraînement de pré-saison.

par
Sport-Center
Tadej Pogacar et sa garde rapprochée lors du dernier Tour de France.

Tadej Pogacar et sa garde rapprochée lors du dernier Tour de France.

AFP

La saison cycliste démarre un peu dans le flou. Les équipes qui avaient prévu d'effectuer leurs premiers tours de roue en Australie (Tour Down Under) ou en Argentine (Tour de San Juan) en sont pour leurs frais. D'autres doutent de pouvoir aller pédaler sous le chaud soleil du Tour des Emirats arabes unis, vu les quarantaines qui y avaient été prononcées il y a un an. Les Tours d'Arabie Saoudite (2-6 février) et d'Oman (9-14) ont quant à eux été repoussés dans le calendrier

Du coup, les principaux favoris de la saison 2021 du World Tour devraient pouvoir monter en pression à l'Etoile de Bessèges (3-7 février), au Tour de la Provence (11-14 février) puis à celui d'Algarve ou à la Ruta del Sol (17-21 février), avant que les choses vraiment sérieuses ne commencent vraiment sur Paris-Nice, le 7 mars prochain. Au programme de la «course au soleil», il y aura notamment l’avant-dernier jour l'alléchante montée du Col de la Colmiane et ses 16,3 km à 6,3%.

Lors de ces épreuves, les coureurs devraient revivre les conditions qui avaient accompagné leur incroyable saison 2020, qui leur a permis de courir presque toutes les grandes courses du calendrier en l'espace de quelques mois (excepté Paris-Roubaix), dans une sorte de bulle itinérante. Mais une équipe semble avoir pris les devants: la formation UAE de Mauro Gianetti et de Tadej Pogacar, au sein de laquelle est annoncé également le petit prodige suisse Marc Hirschi.

Pas pour les vieux

Les dirigeants de la formation émiratie ont, en effet, décidé de procéder à la vaccination de l'intégralité de l'effectif, afin de passer un exercice 2021 plus «tranquille» que les autres. Selon la Gazzetta dello Sport, tous les coureurs ont accepté de se faire inoculer le vaccin chinois «Sinopharm» en deux fois. Celui-ci est régulièrement utilisé désormais dans l'Empire du Milieu, comme aux Emirats arabes unis. Il aurait un taux d'efficacité d'un peu moins de 80% et fonctionnerait également avec les nouvelles souches britanniques et sud-africaines.

Les Chinois ont d'ores et déjà vacciné près de 4,5 millions de personnes avec leur production. A Shanghai, par exemple, les soignants l'ont reçu cette semaine. Les personnes âgées n’y sont en revanche pas dans les groupes prioritaires, l’inoculation étant actuellement réservée aux 18-59 ans. Et donc, apparemment, à certains cyclistes...

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
6 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Inadmissible

08.01.2021 à 13:15

Inadmissible Monsieur et Madame tout le monde doit attendre pour être vacciner et la hop on vaccine des sportifs de haut niveau

henriwagneur

08.01.2021 à 11:00

Et pendant ce temps les vieux ne peuvent même se faire vacciner!

Suiveur

08.01.2021 à 10:57

Pas de souci pour ce vaccin. Le Tessinois est un fin connaisseur de la seringue. Ce n'était pas lui en tant que coureur pendant une étape d'un Tour de Romandie qui a eu un malaise et qui a été transporté d'urgence à l'hôpital.