Actualisé

EspaceUn vaisseau russe s'est arrimé à l'ISS

Le vaisseau cargo Progress s'est arrimé dimanche à la Station spatiale internationale (ISS), après une première tentative vendredi qui s'était soldée par un échec.

Le vaisseau Progress sur une image de 2006.

Le vaisseau Progress sur une image de 2006.

Le vaisseau russe Progress s'est finalement arrimé à la Station spatiale internationale (ISS).

«A 20H17 heure de Moscou (16H17 GMT), le 'Progress M-06M' s'est arrimé au module 'Etoile'» de l'ISS, a précisé le Tsoup sur son site internet.

«L'arrimage s'est fait en régime automatique sous le contrôle des spécialistes du Tsoup, dans la banlieue de Moscou, et de l'équipage de l'ISS», a-t-il ajouté.

Progress doit notamment réapprovisionner l'ISS en produits alimentaires, en eau et en carburant. Son chargement est de 2.630 kilos. C'est le 40e vaisseau cargo russe qui s'est arrimé à l'ISS, selon le Tsoup.

Vendredi, le cargo était passé à côté de l'ISS «à une distance sûre pour la station», avait indiqué un porte-parole du Tsoup.

Les causes de cet incident très inhabituel ne sont pas connues jusqu'ici, mais un responsable du Tsoup avait apporté à l'agence Itar-Tass quelques détails sur le déroulement des événements.

«Au début, tout se passait normalement, puis le mode (d'arrimage) automatique a échoué, et ensuite l'équipage de la station n'a pas pu arrimer le vaisseau en mode manuel», selon cette source.

De son côté, l'agence spatiale américaine, la NASA, avait indiqué sur son site internet que l'incident était dû à une «perte de télémétrie», conduisant Progress à «voler au-dessus» de l'ISS.

Le 1er mai, une panne de moteur sur un vaisseau Progress avait déjà conduit à la coupure du mode automatique d'arrimage, forçant l'équipage de la Station spatiale internationale à accomplir la manoeuvre de manière manuelle.

L'ISS est en orbite à 350 km de la Terre. Elle abrite actuellement six cosmonautes, trois Russes et Trois Américains. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!