Un vent de folie a soufflé sur H&M
Actualisé

Un vent de folie a soufflé sur H&M

GENEVE – H&M lançait hier la collection réalisée par Madonna. Soyez les bienvenus au pays des Material Girls.

De la folie furieuse. «Ma mère et moi avons dépensé environ 1000 fr. On avait pas réellement prévu un budget, mais tout est tellement sympa!» confie une jeune fille. Il est 9 h 50. Le magasin de la place du Molard, à Genève, a ouvert ses portes à 9 h 30 précises... Devant l'entrée se bousculent une trentaine de personnes arrivées quelques minutes plus tôt. La tension est palpable. Les stratégies se mettent en place. Les unes prennent chaque article en deux tailles pour être certaines de trouver leur bonheur puis passent en cabine d'essayage, alors que les autres se dirigent directement vers le petit chemisier qu'elles avaient repéré sur Internet. Une mention spéciale à celles qui se jettent dans le tas et prennent un peu de tout au hasard! Les robes en soie et les trenchcoats semblent être les favoris. Il est 9 h 45, les vendeuses s'affolent et remplissent de nouveau les rayons. La plupart auront dépensé entre 150 et 300 fr. Une dame se dit déçue de la qualité des habits: «Tout avait l'air beaucoup plus sympa sur le Net», affirme-t-elle. Et, pendant que ces dames dépensent, maris et bébés patientent, les uns debouts, les bras remplis de vêtements, les autres allongés tranquillement dans leur landeau, certainement en train de se dire que leur maman est un peu folle. Il est 10 h 15, nous quittons les lieux et croisons le deuxième arrivage de clientes. Les employés n'avaient qu'une consigne: garder le sourire. C'est pas gagné!

Winnie Covo

Ton opinion