Etats-Unis: Un vernis à ongle qui détecte la «drogue du viol»
Actualisé

Etats-UnisUn vernis à ongle qui détecte la «drogue du viol»

Des universitaires ont conçu un vernis qui permet de déterminer si une boisson contient du GHB, la «drogue du viol». L'objectif est de lutter contre les agressions sexuelles.

par
adu
Se vernir les ongles pourrait devenir un geste préventif avant de sortir et faire la fête.

Se vernir les ongles pourrait devenir un geste préventif avant de sortir et faire la fête.

Dans le cadre de leurs études à l'Université d'État de Caroline du Nord, Ankesh Madan, Stephen Gray, Tyler Confrey-Maloney et Tasso Von Windheim ont développé un produit cosmétique intelligent. Il s'agit d'un vernis à ongle qui change de teinte lorsqu'il entre en contact avec du GHB, la «drogue du viol». «Avec ce produit, une femme peut assurer discrètement sa sécurité, en agitant simplement un doigt dans sa boisson. Si la laque change de couleur, elle saura que quelque chose ne tourne pas rond», expliquent les concepteurs sur leur page Facebook.

«En réfléchissant aux problèmes rencontrés par la société, nous avons retenu celui de l'agression sexuelle facilitée par la drogue», explique Ankesh Madan à l'organisation Higher Education Works. Les concepteurs connaissent tous personnellement une victime et ont cherché des solutions préventives. Dans cette dynamique, ils ont souhaité trouver un système qui pourrait se greffer à un produit utilisé quotidiennement par les femmes.

Les développeurs ont créé la société Undercover Colors et recherchent actuellement des fonds, relate notamment le «Daily Mail». Le but est de pouvoir développer et commercialiser le prototype.

Ton opinion