Israël: Un village arabe cuisine le plus gros houmous du monde
Actualisé

IsraëlUn village arabe cuisine le plus gros houmous du monde

Les habitants du bourg arabe israélien d'Abou Gosh, près de Jérusalem, mettaient vendredi la dernière main à une gigantesque pâtée de houmous, afin de battre le record Guinness de la confection de ce fameux plat moyen-oriental, détenu par le Liban.

Les cuisiniers volontaires d'Abou Gosh, à l'ouest de Jérusalem, mélangeaient allègrement 4 tonnes de purée de pois chiches, de graines de sésame, d'ail, et des litres d'huile d'olive et de jus de citron. Le record -- de quelque 2 tonnes -- appartient depuis le 24 octobre dernier au Liban.

Le houmous, un plat nourrissant et bon marché, servi à toutes les sauces, est très goûté dans tout le Proche-Orient, par delà les différences d'appartenance religieuse et nationale.

Ce plat traditionnel palestinien, libanais, syrien et jordanien est devenu très populaire auprès des Israéliens. Ils l'exportent partout dans le monde au point d'être parfois accusés de s'être appropriés ce patrimoine culinaire arabe.

Ce duel pacifique à distance entre Israël et le Liban --via pois chiches interposés-- a relancé la polémique régionale sur la paternité du houmous, alors que l'Association des industriels libanais réclame que cette spécialité soit labellisée comme un plat spécifiquement libanais.

En Israël, l'industrie agroalimentaire locale propose des versions accommodées du houmous, au paprika, aux oignons, au basilic, à l'aneth, aux olives, aux légumes, ou encore aux tomates séchées...

Des chercheurs vantent très sérieusement les vertus médicales du plat: la purée agirait notamment comme un antidépresseur et diminuerait l'agressivité. (afp)

Ton opinion