Portugal - Un village pour télétravailleurs créé sur une île paradisiaque
Startup Madeira
Publié

PortugalUn village pour télétravailleurs créé sur une île paradisiaque

À Madère, Ponta do Sol propose aux nomades digitaux de se réfugier dans un lieu de villégiature. Des logements et des services de pointe sont mis à leur disposition.

par
Nina Seddik

Une baignade dans l’océan suivie d’une balade en pleine nature et d’un apéro sur une terrasse: on dirait une pub destinée aux touristes, n’est-ce pas? Eh bien non! L’île de Madère, au Portugal, a mis sur pied une campagne publicitaire internationale pour séduire les nomades digitaux, les professionnels libres de leurs mouvements, et les employés mis en télétravail à cause de la crise sanitaire.

L’île de Madère

L’île de Madère

Startup Madeira
L’île de Madère

L’île de Madère

Startup Madeira
L’île de Madère

L’île de Madère

Startup Madeira

Ponta do Sol, bourgade de 8200 habitants, jouit de la durée d’ensoleillement la plus longue sur l’île. Elle se positionne comme le premier village à accueillir des travailleurs nomades du monde entier, qui souhaitent échapper à la pandémie pendant quelques mois.

Mise à disposition d’espaces de coworking avec internet à haut débit, aide pour trouver un logement et suggestions d’activités: Madère, élue Meilleure destination insulaire en Europe 2020 pour la sixième année consécutive par les World Travel Awards, a sorti le grand jeu. Elle assure également un respect strict des mesures sanitaires en exigeant un résultat de test négatif au Covid-19 de moins de 72h ou en le faisant passer à l’arrivée. Et ça marche! Depuis son lancement en début d’année, une centaine de nomades digitaux sont arrivés à Ponta do Sol et plus de 5600 demandes ont été enregistrées par l’incubateur Startup Madeira, l’un des instigateurs du projet.

L’espace de coworking

L’espace de coworking

Startup Madeira
Un espace de coworking

Un espace de coworking

Startup Madeira

L’île de Madère n’est pas la seule destination paradisiaque à accueillir des nomades digitaux. Depuis le début de la pandémie et la généralisation du télétravail de longue durée dans de nombreuses entreprises, plusieurs destinations, habituellement prisées par les vacanciers, se sont profilées comme des refuges. Par exemple: l’île espagnole de Majorque ou les villes côtières du Mexique, telles que Puerto Escondido, notamment.

Ton opinion

4 commentaires