New Dehli: Un viol collectif dans un bus choque l'Inde
Actualisé

New DehliUn viol collectif dans un bus choque l'Inde

Sept hommes ont violemment abusé d'une étudiante de 23 ans, dimanche soir dans un car de la capitale indienne. Un fait divers qui met en lumière les difficiles conditions des femmes indiennes.

par
ofu/kub

Il était 21h15 dimanche soir lorsqu'une étudiante en médecine de 23 ans et son petit-ami sont montés dans un bus à New Delhi après une sortie au cinéma. Une fois dans le véhicule, un groupe de sept hommes a commencé à les insulter. Ils ont ensuite violé la jeune femme dans le couloir du bus avant de la battre avec une barre en métal. Son ami a lui aussi été violemment molesté. Selon des témoignages, le chauffeur aurait également participé à l'agression.

Entre la vie et la mort

La police a été alertée vers 23h. Le couple a été retrouvé à moitié nu dans une ruelle de la capitale indienne. L'étudiante se trouve entre la vie et la mort. Son ami est lui aussi grièvement blessé. Selon la chaîne de télévision indienne NDTV, le chauffeur de bus a été arrêté par la police qui a publié une vidéo de surveillance du car en guise d'appel à témoin. Les autres agresseurs présumés courent toujours.

«Capitale des viols»

New Delhi est surnommée la «capitale des viols» par les Indiens. En 2011, la police a recensé 568 viols. Mais les agressions sexuelles ne sont de loin pas toutes signalées. Une étude a par ailleurs démontré que 42% des femmes se faisaient agresser en attendant le bus ou le taxi. Selon plusieurs rapports de médias, 80% des femmes de New Delhi - qui compte 20 millions d'habitants - auraient déjà été abusées sexuellement au moins une fois dans leur vie.

Ton opinion