13.08.2020 à 18:40

MétéoUn violent orage balaie Genève, le 118 surchargé

Un véritable déluge s’est abattu sur le bout du lac jeudi soir. Jusqu’à minuit vingt, les pompiers ont recommandé d’appeler le 117 ou le 144.

Genève a été frappée par un violent orage, jeudi en début de soirée. Des trombes d’eau, accompagnées par de puissantes rafales, se sont abattues dans tout le canton, selon des images envoyées par nos lecteurs. De nombreuses routes se sont retrouvées submergées, des arbres sont tombés sur la chaussée et divers objets ont été emportés par le vent.

Entre 19h30 et 21h10, le 118 Genève a dû faire face à une multitude d’appels. Comme toutes les lignes étaient occupées, il n’était momentanément pas possible de répondre à tous les coups de fil. Les pompiers ont alors recommandé, en cas d’urgence, d’appeler le 117 ou le 144 pour être redirigé.

Les transports publics genevois (TPG) ont subi d’importantes perturbations, en particulier les lignes de trams, ces véhicules étant incapables, par définition, d’éviter les arbres et les branchages leur barrant la route. A 20h50, leur porte-parole François Mutter expliquait que les lignes 12 et 17 étaient totalement à l’arrêt, en raison d’un arbre tombé au niveau de la Terrassière. Les lignes 14, 15 et 18, elles, reprenaient progressivement du service, après avoir été interrompues sur divers tronçons. A la même heure, les trolleybus recommençaient à rouler, après une interruption due à une coupure d’électricité.

Le trafic CFF a également été perturbé à la gare Cornavin. Selon les CFF, un défaut d'alimentation électrique en était la cause. Vers 21h30, un retour à la normal du trafic était constaté.

La police, via son porte-parole Silvain Guillaume-Gentil, indiquait elle aussi que plusieurs axes étaient entravés par des branches, certaines grosses, arrachées par l’orage. Les pompiers, pour leur part, confirment qu’ils sont engagés sur un grand nombre d’interventions, notamment en lien avec des chutes d’arbres, et principalement en Ville de Genève. Ils annoncent qu’il feront un bilan vendredi matin, le nombre d’appels qu’ils reçoivent ce jeudi soir les en empêchant d’avoir une image arrêtée et fiable de la situation.

1 / 5
De nombreux végétaux n’ont pas résisté aux fortes rafales.

De nombreux végétaux n’ont pas résisté aux fortes rafales.

Lecteur reporter
Lecteur reporter
Lecteur reporter

Bourrasques à 79 km/h

L’orage a principalement touché le sud du canton, côté Salève. Ainsi, lors de sa première vague, aux alentours de 19h15, le pluviomètre de Lancy-Bachet a enregistré une chute de 30 mm d’eau, contre seulement 5 mm à l’aéroport, détaille Olivier Duding, météorologue prévisionniste à MétéoSuisse. Les appareils ont mesuré des grêlons dont le diamètre a atteint 4 cm à Veyrier. Quant au vent, il a soufflé en bourrasque à 79 km/h à l’aéroport, à 74 km/h à Versoix et à 76 km/h à Troinex. «Au niveau des rafales, on en a mesuré des bien plus fortes par le passé, se souvient le scientifique. En 2005, par exemple, 130 km/h avaient été atteints.»

Plus de 240 interventions

«L'orage survenu jeudi soir a généré 243 interventions sur 13 communes du canton de Genève», précise le Service d’Incendie et de Secours de la Ville de Genève.

Les sapeurs-pompiers professionnels, ainsi que les sapeurs-pompiers volontaires des communes impactées par l'orage ont mené des interventions durant toute la nuit et vont continuer vendredi.

Impressionnant, pas exceptionnel

Olivier Duding indique que l’orage de ce jeudi soir n’a pas été aussi violent que celui du 15 juin 2019, qui avait provoqué de très importantes inondations. En réalité, s’il a été impressionnant, il n’a pas été exceptionnel. «En moyenne, un orage de l’intensité vue aujourd’hui, il y en a un par été à Genève», évalue le météorologue. A 21h40, il assurait que le potentiel de violence de l’orage avait disparu au bout du lac. La cellule orageuse s’était déplacée en direction de Lausanne, qu’elle a atteint aux alentours de 21 heures, et où des perturbations étaient annoncées à la gare.

Peu avant 22 heures, elle se dirigeait vers Berne après être passée à Fribourg.

(jef/mst/ofu)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
375 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Octave Vairgebel

14.08.2020 à 13:03

Les Khmers Verts jubilent car les arbres sont tombés sans leur intervention ! Hodgers doit souhaiter beaucoup d'orages violents sauf dans sa propriété !!

Unjardinier usé

14.08.2020 à 12:48

Peux pas répondre sur le nouvelle article sur les parcs fermer à geneve à cause des arbres tombé arrêter d'engager des burocrates incompétents et engager des vrais ouvriers de terrain et geneve ira mieux même choses pour les travaux en villes 1000 chantiers ouverts et deux ou trois ouvriers sur. Jaques chantiers comment voulez vous avancer ? Du pain bénit pour la gauche caviars et écolos bien sur vus qu'ils sont ensemble

Oleg Ronibar

14.08.2020 à 12:22

Magnifique orage, un vrai temps pour les cycloterroristes