Actualisé

Lausanne«Un vol dans mon taxi m'a mené à la misère sociale»

Eddy Maillot est fâché. Ce chauffeur français s'est retrouvé bloqué sans rien en Suisse après avoir été volé dans un parking. Il va se battre.

par
Francesco Brienza

Ce ne devait être qu'une visite-éclair, mais Eddy Maillot a passé plusieurs jours en Suisse malgré lui. Ce chauffeur de taxi français actif dans le Var venait voir un ami biennois samedi dernier. «Je me suis arrêté 2 h au parking de Montbenon à Lausanne, se souvient-il. A mon retour, ma voiture avait été forcée et dévalisée!» Le malheureux s'est retrouvé à 600 km de chez lui sans clés, ni papiers, ni argent. «Heureusement, j'avais assez de jus pour aller à Bienne», souffle-t-il. Son ami lui a prêté 50 francs. De quoi dormir dans un logement d'urgence et payer la soupe populaire en attendant qu'on lui fasse parvenir des sous pour rentrer chez lui.

Eddy Maillot a porté plainte contre inconnu. Mais il est aussi remonté contre la direction du parking: «C'est facile de décliner toute responsabilité en cas de vol, comme l'indique le règlement. Il n'y a pas de caméras! J'ai connu la misère sociale. J'exige d'obtenir réparation.» Et le Français de proposer une récompense de 500 fr. à qui lui rapportera ses effets personnels.

Maurice Deslex, directeur de la société, précise «qu'un parking couvert reste public». Selon lui, «il est de la responsabilité des clients de ne rien laisser en évidence. Comme dans la rue.» Interrogée, la police de Lausanne confirme que le secteur est «connu pour être touché par les vols». Mais aucune statistique spécifique n'existe. «Les cas ont toutefois nettement diminué depuis l'an dernier», note son porte-parole.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!