Actualisé 25.06.2019 à 20:19

Canada

Un vol de données d'une banque panique le Québec

Des informations touchant près de la moitié des clients du principal établissement bancaire québécois ont été subtilisées par un employé.

de
reg
Wikimedia / Jean-Philippe Bourgoin

Un salarié de la banque Desjardins, l'une des principales du Québec, a volé les données personnelles de 2,9 millions de clients sur des clés USB. L'annonce a ébranlé la Belle Province, car cette fuite concerne les noms, adresses, e-mails, numéros de téléphone et d'assurances sociales ou encore les habitudes transactionnelles de 41% de la clientèle de l'établissement.

Ces informations, si elles se retrouvaient entre de mauvaises mains, pourraient par exemple permettre à des malfrats de commander des cartes de crédit dans d'autres banques à la place des clients lésés.

Des recours collectifs contre Desjardins ont été lancés. La banque indique que les mots de passe n'ont pas été volés et qu'il ne s'agit pas d'une cyberattaque. Selon les médias québécois, le salarié, licencié, était un conseiller en marketing.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!