Actualisé 05.04.2020 à 12:46

Genève

Un voleur profite du virus pour retrouver la liberté

Le Tribunal fédéral a estimé que la fermeture des magasins consécutive à l'épidémie amoindrissait le risque de récidive.

de
jef
Le prévenu a pu quitter la prison de Champ-Dollon mardi soir.

Le prévenu a pu quitter la prison de Champ-Dollon mardi soir.

Keystone/Salvatore di Nolfi

Indirectement, l'épidémie de coronavirus a permis à un détenu genevois de sortir de la prison de Champ-Dollon. Ce voleur multirécidiviste de téléphones, qui sévissait dans les centres commerciaux du canton, avait été placé en détention provisoire avant jugement à la fin de l'année 2019. Il a été libéré mardi.

Mesures de substitution

Ainsi que le rapporte «Le Matin Dimanche», le Tribunal fédéral a estimé que la situation sanitaire actuelle ayant entraîné la fermeture des commerces, le risque de récidive du prévenu s'en trouvait amoindri. Son placement en détention, dès lors, ne se justifiait plus. La justice genevoise a par conséquent été invitée à trouver des mesures de substitution à l'incarcération: l'homme est obligé de suivre des soins et de se chercher une place dans un foyer socio-éducatif.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!