Japon: Une 5e victime dans le puissant séisme d'Osaka

Actualisé

JaponUne 5e victime dans le puissant séisme d'Osaka

Le tremblement de terre qui a frappé lundi la région d'Osaka a fait cinq morts et plus de 380 blessés.

Le séisme d'une magnitude de 6,1 qui a touché Osaka lundi matin a fait cinq morts, selon un nouveau bilan publié mardi par le gouvernement japonais. Plus de 380 personnes ont été blessées.

L'épicentre du tremblement de terre a été localisé juste au nord de la deuxième ville de l'archipel, à une profondeur de 13 km, a indiqué l'Agence météorologique japonaise. L'agence avait initialement donné une magnitude de 5,9 mais l'a ensuite portée à 6,1.

L'effondrement de murs a provoqué la mort d'une fillette de 9 ans qui se rendait à l'école et la mort d'un homme de 80 ans. Un homme de 85 ans a été tué par la chute d'une bibliothèque et une femme de 81 ans a été retrouvée morte sous une commode renversée. La cinquième victime est un homme de 66 ans dont le corps a été retrouvé sous des livres et des CD chez lui.

Le séisme a frappé une zone industrielle importante du centre du Japon, contraignant une partie des usines à arrêter leur production temporairement.

Fortes pluies

«Nous avons jusqu'à présent confirmé le décès de quatre personnes et 381 blessés», a déclaré le porte-parole du gouvernement Yoshihide Suga à la presse. Aucune précision n'a été donnée sur la gravité des blessures.

«Le gouvernement va maintenir ses efforts de sauvetage», a-t-il déclaré, précisant néanmoins qu'aucune disparition n'avait été signalée. Les autorités feront «tout leur possible» pour rétablir le gaz et l'eau courante dans les foyers encore affectés par des coupures.

L'Agence de météorologie a mis en garde contre de fortes pluies prévues à Osaka mardi et mercredi, qui pourraient déclencher des glissements de terrain dans les zones fragilisées par les secousses. M. Suga a également appelé les résidents à la vigilance. L'Agence précise que la région pourrait subir 50 millimètres de précipitations d'ici mercredi matin et jusqu'à 100 mm dans les 24 heures suivantes.

Secousses secondaires

Les autorités mettent aussi en garde contre de fortes secousses secondaires dans la semaine qui vient et en particulier dans les deux à trois prochains jours.

Panasonic, dont le siège est à Osaka, a déclaré que l'activité avait en partie repris dans trois de ses usines. Daihatsu Motor Co, filiale de Toyota, a arrêté ses activités de jour dans ses usines d'Osaka et de Kyoto et dans une usine à Shiga, le temps d'évaluer les dégâts.

Le fabricant de tracteurs Kubota a déclaré avoir arrêté deux usines dans la région, tandis que le fabricant de climatiseurs Daikin Industries a suspendu ses activités dans deux usines, dont l'une a redémarré. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion