Danemark: Une ado djihadiste voulait commettre un attentat
Actualisé

DanemarkUne ado djihadiste voulait commettre un attentat

Une adolescente de 17 ans projetait de faire exploser des bombes dans des écoles. Elle a été condamnée mardi.

AFP/Archives/Photo d'illustration

Une jeune sympathisante de l'organisation djihadiste, État islamique (EI) a été condamnée mardi au Danemark pour «tentative d'acte terroriste» après avoir planifié des attentats à la bombe avec des produits en vente libre. Cette jeune fille, désignée par les initiales NN, doit connaître sa sentence jeudi. Les coupables de «terrorisme» risquent la perpétuité au Danemark.

L'adolescente, âgée de 15 ans à l'époque, avait été arrêtée en janvier 2016 à son domicile dans le village de Kundby, à 65 km à l'ouest de Copenhague. La police avait été alertée par sa famille qui s'inquiétait des expériences chimiques suspectes menées dans la cave de leur maison.

En perquisitionnant, les enquêteurs y avaient trouvé «une bouteille de peroxyde d'hydrogène, une bouteille d'acide citrique, une bouteille d'acétone et un bac de plastique avec des résidus inconnus», des produits achetés dans des magasins de produits de beauté, a rappelé le tribunal.

Faire sauter une école primaire

Ils avaient aussi découvert que l'adolescente, convertie à l'islam depuis quelques mois, avait écrit qu'elle projetait de faire sauter des bombes dans son ancienne école primaire à Fårevejle et dans une école juive à Copenhague.

D'après les experts, les ingrédients qu'elle avait rassemblés pour produire du peroxyde d'acétone (TATP) n'auraient pas permis d'assembler une bombe véritablement dangereuse, mais le tribunal d'Holbaek a retenu l'intention criminelle et ses motivations.

La jeune fille avait laissé dans ses papiers et sur internet de multiples signes de son adhésion à l'idéologie du groupe État islamique, cherchant à entrer en contact avec ses responsables via Twitter. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion