Actualisé 25.08.2008 à 21:05

Attentat déjouéUne adolescente arrêtée avec une veste d'explosifs

Une Irakienne a été interpellée à Baqouba alors qu'elle portait une veste remplie d'explosifs. La jeune kamikaze aurait été droguée.

L'adolescente, qui s'est identifiée sous le nom de Rania, a répondu aux questions de la police lors d'un interrogatoire filmé devant un groupe de journalistes. Elle a raconté qu'une femme qu'elle ne connaissait pas lui avait remis la veste. Rania a déclaré être âgée de 17 ans, mais la police pense qu'elle pourrait avoir 14 ans seulement.

Selon un policier ayant requis l'anonymat, la jeune fille a été interpellée dimanche alors qu'elle s'approchait d'un point de contrôle à Baqouba, chef-lieu de la province de Diyala, considérée comme un bastion d'Al-Qaïda en Irak. Un fil électrique dépassait de sa robe noire, a-t-il précisé.

Dans la vidéo de son interrogatoire diffusée lundi, elle nie avoir eu l'intention de se faire exploser. Selon la police, la veste contenait 15 kilos d'explosifs.

Les circonstances de l'arrestation de l'adolescente restent floues. Selon des responsables américains, elle s'est rendue d'elle-même, alors que la police irakienne précise qu'elle a été arrêtée après avoir éveillé les soupçons.

Sur l'enregistrement de son arrestation, on peut entendre un policier dire qu'elle était initialement dans l'incapacité de parler parce qu'elle avait été droguée.

Cette affaire intervient alors que le nombre de femmes kamikazes en Irak est en forte hausse depuis un an: il est passé de huit en 2007 à 29 depuis le début de l'année, selon l'armée américaine.

(ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!