Actualisé 20.02.2008 à 11:36

Une affiche «hot» pour dénoncer les problèmes de logements étudiants

L'UNEF, l'Union nationale des étudiants de France, a lancé la semaine passée une campagne «choc» pour faire réagir le gouvernement français aux problèmes de logements que rencontrent les étudiants.

Des parents dorment tranquillement dans leur lit, en pyjama, avec leur fils et sa copine au milieu, complètement nus.

C'est de cette façon provocante que l'UNEF a décidé d'illustrer sa nouvelle campagne, lancée la semaine passée.

En effet, «seuls 7% des étudiants ont le droit à une chambre dans une cité universitaire. Cela a des conséquences sur l'intimité et la vie privée. Par ailleurs, 80% des étudiants qui habitent chez leurs parents le font par contrainte.

Plus grave, il y a des étudiants qui renoncent à leurs études parce qu'ils ne peuvent aller dans une ville trop éloignée de celle de leurs parents» a déclaré Jean-Baptiste Prévost, président de l'UNEF, à lci.fr.

80% des étudiants chez leurs parents

Cette campagne n'a suscité que peu de réactions négatives, à part quelques religieux, choqués par la vue d'une femme nue.

Par contre, les effets de la campagne ont été bénéfiques. Quelques jours seulement après son lancement, Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé le déblocage de 620 millions d'euros. Cet argent servira à la création de 40 000 logements étudiants d'ici 2014. «Nous demandions 1 milliard d'euros d'ici 2014, la ministre propose 620 millions d'ici 2012 uniquement pour la construction de logements. C'est une avancée importante» a répondu Jean-Baptiste Prévost.

(adi)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!