Finale de l'Europa League: Une affiche inattendue pour mercredi soir
Actualisé

Finale de l'Europa LeagueUne affiche inattendue pour mercredi soir

Pour sa première édition, l'Europa League, ex-Coupe de l'UEFA, a hérité d'une finale surprenante entre l'Atletico Madrid et Fulham.

L'Europa League verra s'affronter l'Atletico Madrid et Fulham, mercredi.

L'Europa League verra s'affronter l'Atletico Madrid et Fulham, mercredi.

Pour pouvoir disputer ce mercredi (20h40/M6) à Hambourg la première finale européenne de son histoire, Fulham a entamé sa campagne le 30 juillet par un déplacement en Lituanie.

Le club des beaux quartiers du sud-ouest de Londres, propriété de l'homme d'affaires égyptien Mohammed Al-Fayed, est tombé ensuite sur de sacrés clients comme le tenant du titre Shakhtar Donetsk, la Juve humiliée 4-1 à Craven Cottage en quart de finale retour et enfin Hambourg qui espérait tant renouer avec son glorieux passé devant son public.

«Cela dépasse tout ce que j'ai réalisé», admet Roy Hodgson, l'entraîneur de Fulham, 12e du Championnat d'Angleterre.

L'ancien sélectionneur de l'équipe de Suisse a déjà disputé une finale de C3 en 1997 avec l'Inter Milan (perdue aux tirs au but face à Schalke 04), mais «nous n'avions pas eu affaire au même niveau d'adversaires sur notre parcours», rappelle-t-il.

Ne jamais abdiquer

Si Hodgson a appris à son équipe, redoutable en contres avec Duff et Zamora à la finition, à ne jamais abdiquer, son homologue sur le banc de l'Atletico, Quique Sanchez Flores, a relancé en seulement sept mois les «Rojiblancos».

Quand il a remplacé Abel Resino fin octobre, l'Atletico se traînait dans les profondeurs du Championnat d'Espagne et avait compromis ses chances en Ligue des champions avec un nul et deux défaites.

Sous sa direction, l'autre club de la capitale espagnole s'est installé dans le milieu de tableau de la Liga et s'est surtout qualifié pour les finales de l'Europa League et de la Coupe du Roi le 19 mai.

Il peut maintenant offrir à l'Atletico son premier trophée depuis 1996 au terme d'un parcours où son équipe n'a remporté que deux de ses 14 matches européens, mais a écarté notamment Valence et Liverpool grâce aux buts marqués à l'extérieur par l'Uruguayen Diego Forlan.

«Fulham est une équipe qui joue très bien ensemble, sa défense est très solide», admire l'ancien joueur de Manchester United.

Une certitude, après les sacres des nouveaux riches, russe (Zenit Saint-Pétersbourg en 2008) et ukrainien (Shakhtar Donetsk en 2009), la C3, qui souffre toujours de la comparaison avec la Ligue des champions, reviendra à l'une des vieilles puissances européennes.

Les équipes probables

Arbitre: Nicola Rizzoli (It)

Atletico Madrid: De Gea; Valera, Dominguez, Perea, Antonio Lopez; Reyes, Paulo Assunçao, Raul Garcia, Simao; Agüero, Forlan.

Fulham: Schwarzer; Pantsil, Hangeland, Hughes, Konchesky; Duff, Murphy, Etuhu, Davies; Zamora (ou Dempsey), Gera.

(ats)

Ton opinion