Actualisé 27.05.2009 à 10:36

BelgiqueUne alerte incendie fait encore évacuer l'UE

Le siège de la Commission européenne à Bruxelles, abritant jusqu'à 2700 personnes, a été à nouveau évacué mercredi à la suite d'une alerte incendie.

Cette alerte intervient neuf jours après un feu qui a endommagé le bâtiment et entraîné sa fermeture pendant plusieurs jours.

«C'est l'alarme et (...) nous devons évacuer le bâtiment. Je vous prie donc, dans le calme, d'évacuer le bâtiment», a déclaré le porte- parole de la Commission Johannes Laitenberger, peu avant 11h30.

«Il s'agit d'une mesure de prudence, on vous tiendra informés», a- t-il indiqué sans autre précision aux journalistes en quittant le bâtiment.

Aucune fumée ni odeur n'était immédiatement détectable par les journalistes. Deux camions de pompiers et des véhicules d'urgence étaient sur les lieux.

Une porte-parole des pompiers bruxellois a indiqué avoir envoyé cinq véhicules, précisant simplement avoir répondu à «un déclenchement d'alerte incendie» sans en connaître la cause.

Cette évacuation a eu lieu alors que se déroulait une conférence de presse dans le bâtiment avec le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, le commissaire aux Affaires économiques Joaquin Almunia et le commissaire au Marché intérieur et services financiers Charlie McCreevy. Cette conférence, qui présentait des propositions de la Commission pour réformer la supervision financière, a dû être interrompue.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!