Etats-Unis: Une allergie la défigure, sa soeur enfonce le clou
Actualisé

Etats-UnisUne allergie la défigure, sa soeur enfonce le clou

Une jeune Américaine a fait hurler de rire les internautes en postant sur Twitter une photo de sa soeur victime d'une allergie à une plante grimpante.

par
joc
Après un bon coup de panique, Emily a préféré en rire.

Après un bon coup de panique, Emily a préféré en rire.

photo: Kein Anbieter/Twitter

Emily Petrozza est une jeune femme de 21 ans domiciliée à Newington, dans le Connecticut. La semaine dernière, l'Américaine a remarqué la naissance d'une tache irritante sur un bras. Pas vraiment inquiète, Emily s'est dit qu'elle avait certainement contracté un petite allergie lors d'une partie de pêche ou en s'occupant de chats sauvages, ce qu'elle fait régulièrement. Ce n'était d'ailleurs pas la première fois que la jeune femme était victime de ce genre de désagrément.

Mais dimanche soir, l'Américaine a remarqué de «petites bosses rouges» sur ses yeux. Et au réveil lundi matin, Emily a vécu un grand moment d'angoisse: elle a eu toutes les peines du monde à ouvrir les yeux. Une fois devant le miroir, l'Américaine a éclaté en sanglots: «Je ne me reconnaissais pas. J'arrivais à voir un peu mais mes yeux étaient si enflés que cela me faisait mal de les garder ouverts», raconte la jeune femme à BuzzFeed. Paniquée, la demoiselle a activé toute sa liste de contacts pour trouver quelqu'un d'accord de l'emmener aux urgences.

C'est Allison, une amie, qui s'est proposée. Une fois dans la salle d'attente, cette dernière n'a pas pu s'empêcher d'immortaliser le visage improbable de sa copine et de l'envoyer à la soeur d'Emily. «Quand j'ai reçu ce cliché, j'étais juste morte de rire», raconte Lauren. L'adolescente de 17 ans a publié la photo sur Twitter, où elle a fait un véritable carton et titillé l'esprit créatif de certains internautes.

Après un jour de traitement médicamenteux, Emily, qui a fait une allergie à une plante grimpante, allait déjà beaucoup mieux. Sa soeur, elle, ne s'est toujours pas remise de son fou rire.

Ton opinion