Rugby: Une amende de 380 000 fr. pour avoir simulé

Actualisé

RugbyUne amende de 380 000 fr. pour avoir simulé

La simulation ne paie pas, lorsque l'on joue au rugby.

Le club anglais des Harlequins s'est vu infliger lundi une amende de 215 000 livres (380 000 francs), dont la moitié avec sursis pendant deux ans, par les organisateurs de la Coupe d'Europe pour avoir simulé une blessure lors de leur quart de finale contre le Leinster, futur champion.

L'ailier Tom Williams, qui avait quitté le terrain en simulant une blessure afin de permettre à l'ouvreur et buteur néo-zélandais Nick Evans de revenir sur le terrain en fin de match alors qu'il était lui-même sorti sur blessure, a de son côté été suspendu pour 12 mois.

Evans a eu l'occasion de tenter un drop alors que les Harlequins étaient menés 6-5 en toute fin de match, mais a manqué sa cible.

Le club a fait savoir qu'il n'excluait pas de faire appel de ces sanctions.

(ats)

Ton opinion